Publicité

QUESTION D'ACTU

Grippe saisonnière

Grippe : une campagne de vaccination vient de démarrer à la Réunion

Alors que l’épidémie saisonnière de grippe s’est terminée fin décembre à la Réunion, une nouvelle campagne de vaccination débute ce lundi 16 avril. Priorité de santé publique sur l’île, la grippe saisonnière a fait 14 morts en 2017 et a occasionné plus de 122 000 consultations.

Grippe : une campagne de vaccination vient de démarrer à la Réunion didesign021/iStock

  • Publié 16.04.2018 à 17h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Dès ce lundi 16 avril, les Réunionnais qui le désirent pourront se rendre chez leur médecin traitant afin de se faire prescrire le vaccin contre la grippe saisonnière.

14 décès liés à la grippe en 2017

Cette nouvelle campagne de vaccination, qui démarre aujourd’hui succède à une épidémie particulièrement sévère sur l’île. En 2017, selon l’Agence Régionale de Santé de l’Océan Indien (ARS), le nombre de consultations pour syndrome grippal chez les médecins généralistes libéraux de la Réunion a été estimée à plus de 122 000. 976 passages aux urgences ont été enregistrés. 63 personnes ont été hospitalisées en réanimation pour une forme sévère de grippe et 14 personnes, dont 4 âgées de moins de 65 ans, sont décédées.

La grande majorité des personnes hospitalisées n’étaient pas vaccinées alors qu’elles faisaient partie des populations à risque justement ciblées par la campagne de vaccination. Selon le site d’infos locales zinfos974, seules 42 847 personnes éligibles à la vaccination ont été vaccinées à La Réunion sur environ 123 500 personnes concernées.

"Certains de ces cas sévères auraient donc pu être évités avec un recours à la vaccination. Ce constat nous rappelle malheureusement que la grippe saisonnière est une priorité de santé publique à La Réunion qui nous oblige à une forte mobilisation pour promouvoir la vaccination contre la grippe", explique l'ARS.

Dès cette semaine, un courrier d’invitation et de prise en charge de la vaccination sera adressé par l’Assurance maladie à l’ensemble des Réunionnais de 65 ans et plus, ainsi qu’aux personnes atteintes de certaines maladies chroniques et aux professionnels de santé libéraux éligibles.

Si leur état de santé le nécessite, les personnes qui n’ont pas directement été invitées par l’Assurance maladie à se faire vacciner pourront elles aussi bénéficier de la prise en charge à 100% du vaccin. Pour cela, elles doivent se rendre chez leur médecin traitant qui leur délivrera une prescription.

Un virus universel en préparation

Cette nouvelle campagne de vaccination à La Réunion intervient alors que les entreprises biopharmaceutiques planchent sur un vaccin universel contre la grippe. Face aux mutations du virus chaque année, ce virus serait capable d’immuniser pour plusieurs années et contre un maximum de souches.

L’AFP rapporte ainsi que la biotech californienne Inovio a récemment réussi à immuniser plusieurs espèces d'animaux mammifères contre une large sélection de souches grippales des 100 dernières années, en leur injectant un fragment d'ADN commun.

De son côté, la société pharmaceutique israélienne BiondVax a créé le vaccin M-001, capable de cibler une sélection de peptides, des petites protéines communes au virus de la grippe, afin de stimuler une double réponse immunitaire. Il sera testé dès cet automne sur 9 600 volontaires de 50 ans et plus d’Europe de l’Est durant deux saisons grippales.

Pour David Loew, le patron de Sanofi Pasteur, la division vaccins de Sanofi, il est cependant illusoire de croire à la création prochaine d’un vaccin "universel" contre la grippe. "Beaucoup de biotechs lancent ce genre de rumeurs, c'est une exagération pour avoir des fonds", affirme-t-il. Ce qui n’empêche pas le géant pharmaceutique français d’avoir créé en interne la biotech FluNXT, chargée de mettre au point un vaccin antigrippal "à protection élargie". Son développement pourrait "prendre dix ans", juge David Loew.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité