Publicité

QUESTION D'ACTU

Dépistage

Val-de-Marne : une adolescente contracte la tuberculose, son lycée sous surveillance

Une adolescente du lycée de Villeneuve-le-Roi, dans le Val-de-Marne, a contracté la tuberculose. Près de 75 personnes de son entourage, dont des élèves et des professeurs, vont subir un test de dépistage ce mercredi 11 avril.

Val-de-Marne : une adolescente contracte la tuberculose, son lycée sous surveillance sudok1/iStock

  • Publié 11.04.2018 à 11h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Une élève de 2nde du lycée Brassens de Villeneuve-le-Roi, dans le Val-de-Marne, a contracté la tuberculose, a-t-on appris le 5 avril dernier dans les colonnes du Parisien. Selon le quotidien, l’adolescente, dont l’identité n’a pas été dévoilée serait actuellement "en phase de guérison".

10 à 15 personnes contaminées par sujet infecté chaque année

Cette maladie contagieuse, secondaire à une infection au bacille de Koch (Mycobacterium tuberculosis), se transmet par voie aérienne : une toux, un éternuement, un crachat, voire une simple discussion trop proche de son interlocuteur, projettent les bacilles tuberculeux dans l’air ambiant. La personne qui inhale ces gouttelettes en suspension devient à son tour infectée. On estime qu’un sujet infecté et non traité peut ainsi contaminer 10 à 15 autres personnes en l’espace d’une année.

La tuberculose est contagieuse les 15 premiers jours de sa détection. Chez environ 10 % des personnes infectées, elle n’est pas contrôlée par le système immunitaire, et des complications peuvent s’installer, notamment au niveau pulmonaire. Les personnes atteintes doivent être mises à l’isolement pendant 10 à 20 jours, et sont traitées par antibiotiques pendant environ 6 mois.

Le lycée sous surveillance rapprochée

Les parents d’élèves du lycée Brassens ont été informés du cas de tuberculose par une note envoyée la semaine dernière par l’administration de l’établissement. Selon un parent d’élève cité par le quotidien, la jeune fille malade a été prise en charge il y a un mois et aurait depuis suivi un traitement. Son état ne suscite aujourd’hui plus d’inquiétude.

Si tout risque de contamination semble avoir été écarté, le lycée Brassens restera toutefois sous surveillance rapprochée les prochains mois. Une vaste opération de dépistage est également en cours dans l’entourage de la lycéenne et dans l’établissement depuis ce mercredi matin. Au total, 75 personnes, dont des élèves, des professeurs et des membres de la cité scolaire doivent se faire dépister. "La classe de seconde de la patiente passera les tests, tout comme celle qui partage les cours de travaux pratiques et de sports, en groupe", a déclaré un représentant de parent d’élèves FCPE lors de la réunion d’information menée par le centre de lutte antiberculeuse (CLAT) vendredi dernier. Un nouveau contrôle devrait aussi être effectué fin mai-début juin, a expliqué le médecin du CLAT.

Deux cas de tuberculose en Loire-Atlantique

En février et en mars, deux cas de tuberculose avaient été diagnostiqués dans une école de Saint-Brévin, en Loire-Atlantique. Fin février, un adulte travaillant à l’accueil périscolaire avait été diagnostiqué avec une forme contagieuse de la tuberculose. En mars, c’était au tour d’un élève d’être diagnostiqué, dans le cadre du dépistage généralisé mis en place par le LCAT de l’hôpital de Saint-Nazaire.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité