Publicité

QUESTION D'ACTU

artères, veines, lymphatiques

La circulation sanguine, de meilleure qualité que bison futé

La nature n’a pas attendue la mode des départs en vacances pour inventer son propre système de circulation. Ce sont les voitures qui ont copié !

La circulation sanguine, de meilleure qualité que bison futé roberuto

  • Publié 25.03.2018 à 07h30
  • |
  • |
  • |
  • |


En règle générale, grâce aux artères, les départs se passent plutôt bien…. Avec une originalité, les bagages se prennent en route : l’oxygène dans les poumons et l’énergie dont a besoin au niveau de l’intestin. La charge est progressive, bien organisée. Pas d’embouteillages, sauf si brutalement une partie du corps se met à souffrir. Nous sommes capables de mobiliser la grande majorité de notre sang pour lutter, par exemple, contre un agresseur comme la chaleur.

C’est pour cette raison d’ailleurs que, lorsqu’ il fait trop chaud, l’on devient rouge et que l’on sue 

Comme souvent -  pour reprendre l’image de la route – ce sont les retours qui posent problème 

Le problème est en effet beaucoup plus complexe. D’abord parce qu’il faut lutter contre la pesanteur. Ce rôle est confié principalement aux veines qui sont beaucoup plus sophistiquée que les artères, car le sang des jambes doit retourner au cœur donc remonter. Plus souples, plus tortueuses et surtout constituées d’une multitude de petits clapets anti-refoulement. Autre caractéristique de notre circulation sa capacité à créer une multitude de petites routes, de nouveaux vaisseaux pour se frayer un chemin dès qu’un obstacle l’impose ; C’est ce que l’on appelle la micro circulation.

Itinéraire bis.

À la différence de certains vacanciers mal élevés, les déchets ne sont pas laissés sur place et la circulation de retour se double d’un système de transport des ordures parfaitement rodé et efficace. Un itinéraire bis qui double les veines.  C’est la circulation lymphatique.

On parle peu de cette circulation, qui est l’oubliée permanente alors qu’elle est constituée d’une multitude de vaisseaux et de citernes de stockage parfois volumineuses. Cette circulation, qui sait parfaitement se faire oublier en temps normal, nous rappelle parfois brutalement à l’ordre. Par exemple une petite plaie au niveau du pied peut vite se traduire par une grosse jambe et de volumineux ganglions au niveau de l’aine, lorsque cette circulation sature.

Si on suspecte un problème de circulation, la nature réagit avec des itinéraires de délestage. Mais aussi en formant des varices, inesthétiques et douloureuses

Les médicaments veinotoniques

Pour se soigner, il faut abord éliminer si possible certaines causes : tabac et inactivité principalement.  Il y a aussi des médicaments, mais qui n’ont pas très bonne réputation parce que pendant des années ils ont été les médicaments les plus prescrits par les médecins, avec une très grosse pression de nombreux laboratoires pharmaceutiques. Ce sont   les veinotoniques.

N’ayant jamais réellement prouvé leur efficacité, ils sont désormais déremboursés. Laissant le corps médical sans réelles solutions.

Cette mesure est probablement en grande partie justifiée, même si de nombreux médecins se sont demandé pourquoi on prenait cette classe de médicaments pour faire un exemple. Certains (es) ont avancé que c’est une maladies réputée féminine et que ce sont les hommes qui font le plus souvent les lois…

Mais c’est un autre débat !

D’ailleurs pour être franc, c’est une légende à laquelle il faut tordre le coup. Les hommes sont tout aussi touchés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité