Publicité

QUESTION D'ACTU

Hormonothérapie

Le traitement hormonal pour la ménopause serait bon pour le coeur

Une nouvelle étude confirme que le traitement hormonal, pris par certaines femmes à la ménopause, pourrait limiter les risques d'insuffisance et de crises cardiaques. Néanmoins, prudence quant à la prescription.

Le traitement hormonal pour la ménopause serait bon pour le coeur Istock/HYWARDS

  • Publié 10.03.2018 à 21h07
  • |
  • |
  • |
  • |


Des chercheurs de l’Université Queen Mary à Londres, publiée dans PLOS One, tranchent un vieux débat : le traitement hormonal pour la ménopause est-il bon pour le coeur ? Leur réponse est : oui. Il préviendrait même les maladies cardio-vasculaires.

Ce problème est important car 2,3 millions de femmes utilisent un tel traitement au Royaume-Uni et les preuves actuelles de son effet sur la santé cardiaque sont contradictoires et controversées”, développe Mihir Sanghvi, l’un des auteurs de l’étude.

Un effet qui dépend du type d'œstrogène et de progestatif

En effet, à la ménopause, certaines femmes choisissent de suivre un traitement à base d’hormones de substitution : estrogènes et progestatif. Celui-ci vise à éviter les désagréments de la ménopause, comme les bouffées de chaleurs. Il peut être poursuivi, sous surveillance médicale, pendant quelques années. 

Longtemps, les médecins pensaient qu’une femme dont la ménopause était traitée présentait moins de risque cardiovasculaire qu’une femme qui ne suit aucun traitement. Ce qui pouvait les encourager à le prescrire.

En réalité, la communauté scientifique reste divisée sur cette question depuis l'étude WHI qui avait montré un sur-risque cardiovasculaire, mais les experts ont critiqué le type d'œstrogènes (œstrogènes équins) et de progestatif (progestatifs de synthèse) qui y avait été utilisés.

Le traitement hormonal n'aggrave pas le risque cardiovasculaire

L’équipe de chercheurs, dont l’étude a été publiée dans la revue PLOS ONE, apporte un nouvel élément de réponse. Pour cela, ils ont étudié les données cardiaques de 1 604 femmes ménopausées, qui ne présentaient pas d’antécédents cardio-vasculaires. 32% d’entre elles utilisaient un traitement depuis au moins trois ans.

Ils ont pu conclure que sa prise n’avait pas d’effets indésirables sur le coeur. Bien au contraire : “L'utilisation d’un traitement hormonal pour la ménopause (...) a des conséquences positives sur le système cardiaque," poursuit Mihir Sanghvi. Autrement dit, il limite le risque d'insuffisance cardiaque et d'infarctus.

Le traitement hormonal ne doit pas être prescrit pour raisons cardiaques

Néanmoins, les auteurs de l’étude restent prudents. Ils déconseillent de prendre ce traitement de façon préventive pour éviter des problèmes cardiaques car leurs travaux n’abordent qu’une seule des conséquences de ce remède. Et, d'autres études mettent en avant le risque d’augmentation des caillots de sang.

En l’état actuel des recherches, les femmes qui prennent un traitement hormonal à la ménopause auraient plus d'avantages au niveau cardiaque que de risques. Mais, il ne s'agit que d'effets secondaires. Aussi positif soit-il, ce traitement doit pour l'instant n'être prescrit que pour soulager les femmes à la ménopause.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité