Publicité

QUESTION D'ACTU

Reconversion

Probénécide : un vieux médicament contre la goutte efficace pour l’insuffisance cardiaque

Des chercheurs ont eu la bonne surprise de découvrir qu’un médicament utilisé depuis longtemps pour traiter la goutte pouvait aussi aider les patients souffrant d'insuffisance cardiaque.

Probénécide : un vieux médicament contre la goutte efficace pour l’insuffisance cardiaque Laputin/epictura

  • Publié 22.02.2018 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Le probénécide, un médicament traditionnellement utilisé pour traiter la goutte, peut aussi améliorer la santé de patients adultes souffrant d’insuffisance cardiaque. C’est le résultat d’une nouvelle étude publiée dans le Journal of American Heart Association

Dans le cadre d’un essai clinique, le probénécide a été prescrit pendant quatre semaines entre juin 2013 et avril 2015 à 20 patients de l’University of Cincinnati Medical. "Le probénécide améliore la façon dont le coeur se contracte et se relâche, explique l’auteur de l’étude Jack Rubinstein. A la base, nous cherchions seulement à savoir si le probénécide pouvait être dangereux pour les patients. Ces résultats sont une très bonne surprise". 

Aider le muscle cardiaque 

Agés de 57 ans en moyenne, les patients participant à l’étude ont passé, entre autres, un échocardiogramme, un électrocardiogramme et un test d'endurance de six minutes. 

Le probénécide avait au préalable été testé sur des animaux souffrant d’insuffisance cardiaque. En examinant leurs cellules cardiaques, des chercheurs avaient constaté que le probénécide améliorait la façon dont le coeur utilisait le calcium, un élément chimique important qui aide le muscle cardiaque à se contracter. 

Thérapie limitée

"Un médicament peut parfois soigner plusieurs maladies en même temps sans que les chercheurs et les médecins ne le sachent", se réjouit Jack Rubinstein. A terme, si les résultats de l’étude se confirment, le probénécide pourrait ainsi aider à traiter l’insuffisance cardiaque, pour laquelle les thérapies médicales actuelles - dispositifs d'assistance ventriculaire, stimulateurs cardiaques, transplantations cardiaques et médicaments - sont encore limitées. 

On parle d’insuffisance cardiaque lorsque le muscle du coeur n’est pas assez puissant pour faire circuler le sang dans tout le corps et répondre à ses besoins en oxygène. C’est un grave problème de santé qui se traduit, entre autres, par un essoufflement et une fatigue disproportionnés par rapport à l’effort produit.

Plus d'un million de personnes sont concernées par l'insuffisance cardiaque en France, selon Le Groupe Insuffisance Cardiaque & Cardiomyopathies (GICC) de la Société Française Cardiologie (SFC). En 2008, cette anomalie a causé près de 22 000 décès. "Les thérapies utilisées pour traiter les insuffisances cardiaques sont moins encore moins efficaces que celles utilisées pour traiter les patients cancéreux. Nous voulons remédier à cela", conclut le docteur Jack Rubinstein.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité