Publicité

QUESTION D'ACTU

Alcoolisme

Un antidépresseur commercialisé en Chine serait efficace pour lutter contre les ravages de l’alcool sur le cerveau

Des chercheurs australiens ont découvert qu’un médicament pour les troubles de l’anxiété permettrait d’inverser les effets néfastes de l’alcool sur le cerveau et d’en régénérer les cellules. Une découverte majeure.

Un antidépresseur commercialisé en Chine serait efficace pour lutter contre les ravages de l’alcool sur le cerveau Belchonock/Epictura

  • Publié 09.02.2018 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les chercheurs de l’Université de technologie du Queensland, en Australie, ont fait une découverte majeure. Pour la première fois, ils ont montré que le tandospirone, un anxiolytique et antidépresseur commercialisé uniquement en Chine et au Japon, permettait d’inverser les effets de la surconsommation d’alcool sur le cerveau. Les résultats de l’étude sont publiés dans la revue Scientific Reports

Comme un redémarrage du cerveau 

Comme pour un ordinateur, le tandospirone, commercialisé sous le nom de Sediel, remet le cerveau à zéro. En informatique, on appellerait cela un "reboot". Car inutile de rappeler que la surconsommation d’alcool est très mauvaise pour la santé. Le cerveau est attaqué et devient incapable de développer de nouveaux neurones, de nouvelles cellules cérébrales.

L’expérience sur des souris adultes a ainsi montré que suite à deux semaines de traitement quotidien au tandospirone, l’équivalent de 15 semaines d’effets néfastes sur la régénération des cellules causés par l’alcool, a été inversé. 

Pas un simple moyen de réduire l’alcool

"Ce n’est pas seulement un médicament qui semple prometteur pour aider à réduire la consommation d’alcool", explique le Pr Selena E. Bartlett, co-auteure de l’étude. Selon l’entreprise japonaise qui commercialise le tandospirone, ce traitement n’est pas addictif et comporte des effets secondaires limités. 

En plus de régénérer le cerveau, il limiterait aussi d’autres conséquences de la surconsommation d’alcool comme l’anxiété et la dépression. Enfin, cela pourrait améliorer certaines capacités, comme l’apprentissage ou la mémoire, entachées à cause de l’alcool. Les chercheurs de l’étude y voient d’ailleurs un lien avec justement, l’absence de régénération des cellules du cerveau. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité