Publicité

QUESTION D'ACTU

Insolite

Comment un ingrédient de chez McDonald's peut lutter contre la calvitie

Selon une récente étude, un produit chimique utilisé dans la préparation des frites McDonald's aiderait à lutter contre la calvitie. Des chercheurs japonais ont réussi à faire repousser des poils chez des souris. Une avancée importante quand on sait que 10 millions d'hommes et 2 millions de femmes en sont victimes en France.

Comment un ingrédient de chez McDonald's peut lutter contre la calvitie ia__64/epictura

  • Publié 08.02.2018 à 16h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Un repas chez McDonald's n’est a priori pas un cadeau que l’on fait à sa santé. Les frites pourtant renfermeraient un ingrédient miracle pour lutter contre la calvitie. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs de l’Université de Yokohama au Japon. Le site IFLScience relaie les résultats de leur étude. 

Développer la production de follicules pileux

Les scientifiques japonais sont parvenus à faire repousser des poils sur des souris grâce à un ingrédient chimique. Il permet de fabriquer des germes de follicules pileux. Ces cellules permettent de développer les follicules pileux, et ainsi de lutter contre la perte de cheveux et la calvitie. C’est la première fois que ce germe est recréé dans des proportions aussi grandes pendant une étude scientifique. Leur méthode a permis de produire d’un coup 5000 germes de follicules. Ce traitement capillaire serait efficace chez les hommes uniquement. 

Des résultats obtenus grâce au diméthylpolysiloxane 

L’ingrédient miracle qui a permis aux chercheurs d’obtenir ce résultat est le diméthylpolysiloxane perméable à l’oxygène. Ce produit est mis dans l’huile des friteuses du géant américain du burger. Il évite que l’huile ne mousse et qu’elle soit projetée, ce qui risquerait de causer des brûlures. Ses effets sur la calvitie sont en partie liés au fait que cette substance laisse passer l’oxygène.  

Qu'est-ce qui provoque la calvitie ?

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte, mais la principale cause de la calvitie est un excès d'hormones mâles (alopécie androgénique). Une étude menée en février 2017 par l’université d’Edinbourg (Royaume-Uni) avançait que la perte de cheveux est associée à une prédisposition génétique qui impliquerait 287 variants génétiques. 

La plupart des variations génétiques identifiées sont liées à la structure des cheveux et à leur développement. La chute en elle-même pourrait être provoquée par des modifications hormonales. En effet, les gènes sont souvent situés sur le chromosome X et sont liés aux récepteurs des androgènes. "Nombre de signaux génétiques associés à la calvitie masculine viennent du chromosome X, que les hommes héritent de leur mère", expliquait à l'époque l'auteure de l'étude, Saskia Hagenaars.

Aujourd'hui, la calvitie touche 10 millions d'hommes (dont 50% ont la cinquantaine) et 2 millions de femmes en France. On considère qu'une perte de cheveux est anormale lorsqu'elle excède 150 cheveux par jour sur une longue période. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité