Publicité

QUESTION D'ACTU

Mouvement de masse

Les médecins soutiennent la forte mobilisation des soignants des EHPAD

Le principal syndicat de médecins, la CSMF, a publié un communique pour faire part de son soutien au mouvement de grèves qui touche un grand nombre d’EPHAD

Les médecins soutiennent la forte mobilisation des soignants des EHPAD Lighthunter/Epictura

  • Publié 30.01.2018 à 17h27
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est une grève inédite qui touche les maisons de retraite et les personnages qui défilent dans les rues tranchent des images d’Epinal habituelles. Des gens comme chacun de nous en connait, totalement dévoués au dernier soleil de la vie mais qui n’en peuvent plus de voir l’ombre de la pauvreté envahir leurs établissements. Avec un lot d’anecdote de la dégradation de la vie de tous les jours de nos seniors, qui fait de ce mouvement une initiative très populaire que les gouvernement va certainement prendre en compte.

Ce sont aussi les médecins qui rejoignent le mouvement. La CSMF premier syndicat historiquement et en nombre d’adhérents des médecins libéraux Français  pour réclamer « plus de moyens financiers et humains dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Il déplore que rien n'ait été mis en œuvre pour augmenter les moyens des EHPAD en souffrance depuis de nombreuses années, malgré les nombreux mouvements de contestation déclenchés localement par les salariés, et en dépit du rapport parlementaire de la députée LREM de Haute-Garonne, Monique Iborra, en septembre dernier. »

Les signaux d’alerte sont au rouge

Taux d'absentéisme, taux d'accidents du travail, turn-over des soignants, taux de faisant fonction toutes catégories confondues dans les EHPAD : tous les signaux d’alerte sont au rouge et témoignent du malaise vécu par les professionnels qui travaillent dans ces structures. Les soignants, soumis à une forte pression, sont à bout de souffle, envahis par un sentiment d'échec. Le syndicat réclame l’application en urgence, dès maintenant, de la convergence tarifaire sans attendre 2023 et sans réduction de budgets. Il est grand temps et plus que nécessaire de mettre en œuvre une « politique de bienveillance » envers les résidents des EHPAD, mais aussi envers ceux qui les accompagnent au quotidien.

 Le mouvement, ses soutiens, la force d’une opinion publique agacée, car souvent touché par la situation d’un de ses proches, vont pousser les pouvoirs publics à envisager une véritable politique globale pour mieux prendre en charge les personnes âgées dépendantes, maintenues à domicile ou résidant en EHPAD.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité