Publicité

QUESTION D'ACTU

Laits infantiles contaminés

Lactalis : une dizaine de plaintes bientôt déposées

Une dizaine de familles dont les nourrissons ont consommé des produits provenant de l’usine de Craon, en Mayenne, ont décidé de porter plainte contre le groupe laitier selon les informations de France Bleu.

Lactalis : une dizaine de plaintes bientôt déposées gosphotodesign

  • Publié 08.01.2018 à 10h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Une dizaine de parents ayant donné du lait provenant de l’usine Lactalis de Craon, en Mayenne, vont déposer plainte contre le groupe laitier ces prochains jours. Comme le révèle France Bleu, une dizaine d’autres plaintes pourraient suivre d’ici à fin février pour "non-assistance à personne en danger", "mise en danger de la vie d’autrui" et "blessures involontaires". Ces familles veulent comprendre ce qui s’est passé et savoir si les chaînes de productions auraient pu échapper aux contrôles sanitaires suite aux révélations du Canard Enchaîné.

Le 3 janvier dernier en effet, l’hebdomadaire affirmait que des contaminations à la salmonelle (sur le matériel de nettoyage et le carrelage) avaient déjà été constatées en août et en novembre lors de contrôles internes, mais que les contrôles vétérinaires officiels du mois de septembre s’étaient révélés négatifs. Les contrôles "ont été faits sur un site qui ne correspond pas à l’endroit où est produit le lait infantile, c’est pour ça que nous n’avons rien trouvé", avait indiqué le ministre de l’agriculture Stéphane Travert au micro de France Info, écartant toute responsabilité de l’Etat : "L’Etat n’a pas été défaillant (…), nous ne pouvions pas savoir". Mais lorsque le groupe d’enquête nationale des Fraudes s’était rendu sur place en décembre, le rapport de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) – qui avait validé les contrôles en septembre - était introuvable.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

La chaîne de production de Craon temporairement fermée

Une première plainte avait déjà été déposée mi-décembre par Quentin Guillemain, papa d’un nourrisson de trois mois qui avait consommé un lot contaminé sans être tombé malade. Ce dernier a créé un collectif de victimes et ne cesse depuis, de recevoir des messages de parents inquiets ou en colère. Quentin Guillemain dénonce "l’indifférence des pouvoirs publics" et "les contradictions de l’administration". Le 20 décembre, l'autorité de surveillance Santé publique France a recensé 35 bébés atteints de salmonellose depuis cet été : 31 d’entre eux avaient consommé du lait provenant de l'usine de Craon. Une enquête judiciaire a été ouverte fin décembre par le pole santé du parquet de Paris et la chaîne de production de laits infantiles de l’usine, temporairement fermée.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité