Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladie du cœur

Insuffisance cardiaque : un BNP bas augmente les chances de survie

Le cœur produit des hormones. Et selon une étude réalisée sur des patients avec une insuffisance cardiaque, moins il en produit, plus les chances de survie augmentent. 

Insuffisance cardiaque : un BNP bas augmente les chances de survie © 123RF-serezniy

  • Publié 14.11.2017 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Notre corps sécrète et fait circuler une cinquantaine d’hormones. Notre cœur, lui, en produit deux. Parmi elles, le « BNP », ou « peptide natriurétique de type B ». Une nouvelle étude, menée par des chercheurs de l’Intermountain Médical Center Heart Institute à Salt Lake City, aux Etats-Unis, et présentée à l’American Heart Association, montre en quoi son taux chez les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque a des conséquences sur leurs chances de survie. Plus le taux est faible, plus les chances de survies s’agrandissent.

Un BNP bas améliore le pronostic

Pour cela, ils ont analysé 6887 patients hospitalisés pour des problèmes de cœur. En moyenne, 21,1% d’entre eux retournent à l’hôpital dans les trente jours qui suivent. Le taux de décès, là aussi dans les trente jours, était de 12,8%.
Pour les patients chez qui le taux de BNP a baissé, les résultats sont plus encourageants : 16,1% d’entre eux sont retournés à l’hôpital et 7,1% sont décédés.

Un problème de santé publique

Cette découverte pourra, à terme, permettre aux médecins de réaliser des ajustements du traitement médical en fonction des malades. Mais faut-il encore trouver ce qui fait augmenter ou baisser la sécrétion de BNP. Et aussi, à partir de quel taux de BNP cela peut-il être bénéfique. Pour cela, une nouvelle étude doit être faite. 
Que ce soit aux Etats-Unis ou en France, l’insuffisance cardiaque est un problème de santé publique. Dans l’Hexagone, plus d’un million de personnes sont concernées. 120 000 personnes sont dépistées chaque année. 23 000 personnes en meurent. Et cela empire puisqu’en dix ans, en France, le nombre de cas a augmenté de 30%.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité