Publicité

QUESTION D'ACTU

Vieillissement

L’immortalité, une maladie ?

Dans « l’Étrange histoire de Benjamin Button », Brad Pitt naissait vieillard et mourrait bébé. On cite aussi l’exemple d’une fillette américaine qui, malgré les années qui passaient, ne vieillissait pas ! Résultat, à huit ans, elle gardait l'apparence d'un bébé de six mois. Une forme d’immortalité ? A l’occasion de la Toussaint, Pourquoi docteur fait le point sur l’immortalité…

L’immortalité, une maladie ? gustavofrazao/epictura

  • Publié 30.10.2017 à 12h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Ces exemples de jeunesse qui semble éternelle sont-ils fréquents ?

EDP : Ils sont très, très rares. Il semble que seuls trois autres cas similaires aient été recensés dans le monde : un homme vivant en Floride, âgé de 29 ans mais qui en paraît 10 ; une femme brésilienne de 31 ans qui semble n'avoir que deux ans ; et une autre Américaine âgée aujourd'hui de 24 ans qui garde physiquement et mentalement les traits d'un bébé malgré son âge.

D’ailleurs le cas de cette Américaine est encore plus exceptionnel, puisque dans sa petite enfance, elle a survécu à des accidents vasculaires, une tumeur au cerveau ou encore plusieurs ulcères perforants de l’estomac. À chaque fois, elle guérit de façon soudaine et ne garde aucune séquelle. Une véritable énigme pour tous les médecins qui l'ont auscultée : elle s’autorépare…

 

Et ça se termine comment ? On connaît la fin de l’histoire ?

EDP : Ces enfants, à côté de leur jeunesse éternelle, semblent avoir plein de problèmes de santé et meurent généralement jeunes.

 

Cela doit quand même fasciner les chercheurs…

EDP : Les médecins, au risque d’être rabat-joie, parlent plutôt de maladie… alors que c’est notre rêve à tous ! C’est un ralentissement du processus de développement ; il est environ cinq fois plus long que pour une personne normale. L'évolution du corps devient beaucoup plus lente. Mais c’est vrai que cette maladie inconnue alimente beaucoup la curiosité, laissant présager des avancées scientifiques exceptionnelles. On se dit que si nous identifions le gène responsable de ce phénomène et qu'à l'âge adulte, nous pouvions trouver un bouton stop pour le vieillissement du corps, nous serions biologiquement immortels !

 

On a appris que 130 ans est l’âge maxi que pouvait atteindre un être humain. Mais certains médecins affirment qu’avant la fin du siècle, l’homme vivra 200 ans…

EDP : C’est exact ! Cette limite des 130 ans est déterminée par la durée de vie de la cellule nerveuse qui est incapable de se régénérer. Mais en fait, on pense plutôt que c’est la génétique qui décide, le code-barres de notre fabrication, que l’on commence à bien savoir lire, mais pas encore à bien réparer.

Serons-nous ceux qui vont en bénéficier ? Je nous le souhaite…

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité