Publicité

QUESTION D'ACTU

Entretien avec le Pr Desgrandchamps

Accidents de braguette: comment s'en sortir

Selon le Pr François Desgranchamps, une personne serait victime tous les jours d'un accident de braguette. Des gestes précis permettent, le plus souvent, d'éviter les urgences.

Accidents de braguette: comment s\'en sortir

  • Publié 22.03.2013 à 17h42
  • |
  • |
  • |
  • |


En 2012, 17616 américains ont du se rendre aux urgences pour un "accident de braguette", selon une enquête publiée dans le Journal of Urology. En France, au moins un homme serait victime tous les jours de ce type d'accident. Mais ce chiffre pourrait être encore plus important. Car, comme le souligne le Pr François Desgrandchamps, chef de service d'urologie à l'hôpital Saint-Louis, contrairement aux Etats-Unis où 50% des hommes sont circoncis, la France pratique peu la circoncision. Or, dans la majorité des cas, c'est la zone du prépuce qui reste coincée. Le Pr Desgrandchamps indique la marche à suivre pour ces personnes malchanceuses.

 

Les bons gestes 

Pr François Desgrandchamps: Ca se règle d'abord par de petits moyens, on essaye de desserer la braguette, éventuellement on peut mettre un petit peu d'huile pour que ça glisse mieux, que la peau se décoince de la braguette. Si jamais ça ne marche pas, il y a deux situations. Soit la peau est coincée entre les dents de la braguette, soit elle est coincée dans la partie mobile de la braguette et médiane. Entre les dents, c'est facile à traiter, il suffit de couper le tissu et ça libère tout la peau.
Si le prépuce est coincé dans la partie mobile et centrale de la braguette, là c'est plus compliqué, car il faut arriver cette partie là. Le plus simple, glisser un tournevis dans l'espace pour arriver à écarter les morts de cette partie médiane qui coince la peau.

 

Des hôpitaux français parfois démunis

Pr François Desgrandchamps: On manque souvent d'outils. Trouver un tournevis que ne soit pas souillé aux urgences, c'est rare, et il faut le prévoir. Dans mon hôpital, on utilise une scie circulaire propre, voire stérile. Parfois, nous devons faire face à d'autres accidents génitaux. Des patients coincent leur verge dans des grands anneaux métaliques. Il faut arriver à le couper et on est alors obligé de demander au serrurier du matériel qui n'est pas forcément adapté à cette fonction.

 

Des complications possibles en cas de négligence

Pr François Desgrandchamps: Dans l'immense majorité des cas, ces accidents de braguette sont bien bénins, quand ils sont pris tout de suite. Comme ça fait mal, les gens viennent rapidement. Si c'est pris tard, il y a des risques d'infection. Et les infections des organes génitaux peuvent être très graves, avec des gangrènes gazeuses qui peuvent demander des exérèses importantes et des traitements chirugicaux importants. C'est quand même très exceptionnel.
L'immense majorité des cas se soigne très bien en quelques minutes aux urgences. Parfois, mais c'est rare, on peut être amené à opérer les gens. Soit en réséquant la petite portion de peau coincée, si on n'arrive pas du tout à l'enlever. Soit de façon encore plus exceptionnelle, en pratiquant une circoncision. 


Les conseils à suivre pour éviter les accidents

Pr François Desgrandchamps: Les conseils que peuvent donner les pédiatres, c'est d'avoir des sous-vêtements qui sont complètement occlus et qui sont un petit peu moulants, de façon à ce que le jeune garçon quand il se rhabille ne puisse pas voir sa verge dépasser. Pour les grands et les adultes, c'est pareil. Les conseils: c'est des sous-vêtements qui sont bien enveloppants, qui protègent bien la verge de la braguette. Ou sinon, de bien faire attention quand on remonte sa braguette.


 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité