Publicité

QUESTION D'ACTU

Phlébite, thrombose veineuse...

Les personnes de grande taille font plus d’accidents vasculaires

Les hommes et les femmes mesurant plus d'1m 80 ont davantage de risque de développer une thrombose veineuse que ceux d'1m60.

Les personnes de grande taille font plus d’accidents vasculaires lucidwaters/epictura

  • Publié 10.09.2017 à 17h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Les personnes de grande taille devraient surveiller leurs jambes de près, à en croire une étude récente parue dans Circulation : Cardiovascular Genetics. Ces travaux de l’hôpital universitaire de Malmö (Suède) montrent, en effet que plus la taille augmente, plus le risque de phlébite et de thrombose veineuse augmente.

Les médecins suédois se sont appuyés sur le suivi de plus de 1,6 million de leurs compatriotes nés entre 1951 et 1992 pour étudier l’influence de la taille sur le risque de caillots sanguins. Ils ont également étudié une cohorte de plus d’un million de femmes enceintes pour la première fois entre 1982 et 2012.


Un paramètre non modifiable

Il ressort de leur analyse que les hommes mesurant 1m 60 ou moins ont 65 % de risque en moins de souffrir de cette pathologie veineuse que des hommes de plus d’1m 87. Du côté des femmes, mieux vaut ne pas dépasser 1m 55. En effet, les femmes de plus d’1m 80 ont un risque accru de 69 % de thrombose veineuse par rapport aux femmes plus petites.

« La taille est un paramètre que l’on ne peut pas changer, a commenté le Dr Bengt Zöller, responable de ces travaux et professeur à l’université de Lund et de Malmö. Il est intéressant de noter que la taille de la population ne cesse de s’accroître, ce qui pourrait contribuer à l’augmentation de l’incidence des thromboses. »


Une pathologie grave

En France, environ 70 000 cas de thrombose sont rapportées chaque année. Les experts estiment que 2 % de la population sera victime de cette accident vasculaire. Un pathologie loin d’être anodine puisqu’elle peut provoquer un AVC ou un infarctus. « En 2006 5 065 décès avaient une thrombose veineuse ou une embolie pulmonaire pour cause initiale », indique la Fédération Française de Cardiologie.

Ce caillot dans les vaisseaux des jambes apparaît notamment après une chirurgie, lors d’un cancer, une immobilisation ou une hospitalisation. Chez les femmes, la grossesse et l’usage de pilule contraceptive sont les principales causes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Un facteur de risque à prendre en compte

Le Dr Zöller suggère que la gravité pourrait expliquer ce lien entre grande taille et haut risque de thrombose veineuse. « Cela pourrait simplement être du au fait que les veines des personnes de grande taille sont plus longues, ce qui offre plus de surface. La probabilité qu’un problème apparaît est donc plus grande », suggère-t-il, ajoutant qu’il « existe aussi plus de pression gravitationnelle dans les jambes des personnes de grande taille, ce qui peut ralentir le débit sanguin voire temporairement l’arrêter. »

L’équipe suédoise reconnaît toutefois que leur étude a des limites. Les scientifiques n’ont pas étudié les antécédents familiaux des participants, ni vérifier si les volontaires ont souffert de phlébite ou d’embolie pulmonaire durant leur enfance. Ils n’avaient pas non plus d’informations sur le régime alimentaire, le niveau d’activité physique et la consommation de tabac.

Néanmoins, le Dr Zöller suggère d’inclure la taille comme facteur de risque de la phlébite et de la thrombose veineuse, à l’instar de l’obésité.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité