Publicité

QUESTION D'ACTU

En Angleterre

Un homme de 50 ans sur dix a un cœur trop vieux pour son âge

Un dixième des hommes de 50 ans affichent un cœur âgé de dix années de plus qu’eux, selon une étude de Public Health England.

Un homme de 50 ans sur dix a un cœur trop vieux pour son âge SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 04.09.2017 à 14h07
  • |
  • |
  • |
  • |


Le cœur, reflet du mode de vie. Selon une analyse de l’agence officielle Public Health England, le cœur des hommes au Royaume-Uni n’affiche pas une très bonne santé… Un dixième des hommes âgés de 50 ans ont le cœur d’une personne qui en aurait 60. Avec un état cardiaque avancé de 10 ans par rapport à leur âge réel, ces hommes mettent en péril leur santé, alertent les experts.

L’étude porte sur 1,2 million de personnes, qui ont passé le Test de l’Âge cardiaque (Heart Age Test) lancé en 2015. L’objectif de ce test était d’évaluer les profils à risque cardiaque. Parmi cette cohorte, 33 000 hommes avaient 50 ans. C’est sur ce groupe que l’agence nationale a concentré ses recherches, car les risques sont accrus au sein de cette classe d’âge.

7 400 personnes mourront dans le mois

Pour ces hommes, l’âge avancé de leur cœur est associé à une perte de vie de dix ans, expliquent les chercheurs. L’étude prédit également que 7 400 personnes mourront d’une maladie cardiaque ou d’un accident cardiovasculaire dans le mois prochain.

Les maladies cardiaques sont la cause principale de décès parmi les hommes et la deuxième parmi les femmes. Celles-ci manifestaient d’ailleurs une santé cardiaque relativement meilleure : parmi ceux qui avaient un cœur âgé de dix années de plus par rapport à leur âge réel, seules 36 % étaient des femmes. Le reste était donc représenté par des hommes.

Tension artérielle 

Les experts n’évoquent pas de facteurs à l’origine de ce vieillissement cardiaque, mais on peut imaginer que ce phénomène est dû à un ensemble de problématiques, parmi lesquelles un tabagisme encore élevé au Royaume-Uni, notamment parmi cette génération, une sédentarité importante, une consommation d’alcool trop régulière ou intense, ou encore un surpoids observé parmi toutes les classes d’âge.

Public Health England rapporte également que la moitié des participants de l’étude étaient incapables de préciser leur tension artérielle. En Angleterre, 5,5 millions de personnes ont une pression artérielle trop élevée et n’en ont pas conscience, selon les calculs de l’agence qui évoque une situation « extrêmement inquiétante ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité