Publicité

QUESTION D'ACTU

Insee

Dix millions de Français vivent seuls

La taille des ménages se réduit en France, tandis que leur nombre ne cesse de croître. 4 millions se sont formés depuis 1999.

Dix millions de Français vivent seuls Xalanx/epictura

  • Publié 30.08.2017 à 08h02
  • |
  • |
  • |
  • |


Le temps où les parents, les grands-parents et les enfants vivaient sous le même toit est révolu. L’évolution du mode de vie, le vieillissement de la population et la croissance démographique ont favorisé le chacun chez soi. Les ménages sont donc de plus en plus nombreux mais de plus en plus petits, rapporte une étude de l’Insee.

En 2013, la France a recensé 28,5 millions de ménages, soit 4,2 millions de plus qu’en 1999. En moyenne, les logements sont occupés par 2,2 personnes contre 2,4 quatorze ans auparavant. Un tiers d’entre eux sont constitués d’une seule personne, autant de deux personnes et à peine un tiers sont composés de 3 personnes ou plus, décrit l’Insee.


Une société en mutation

Depuis les années 1980, l’augmentation du nombre de ménages est essentiellement due à l’augmentation de ceux d’une ou deux personnes. Pour Fabienne Daguet, auteur de cette étude, les séparations, la décohabitation des générations et le vieillissement ont participé à la réduction de la taille des ménages. « La hausse du niveau de vie et le développement rapide du parc de logements ont facilité ces mutations », ajoute-t-elle.

Ainsi, en 2013, plus de 10 millions de Français vivent seuls, dont 57 % de femmes. « Jusqu’à 23 ans, les femmes logent plus souvent seules que les hommes, car elles quittent plus tôt le foyer parental », indique l’auteur pour expliquer cette prépondérance féminine. Plus tard, hommes et femmes résident généralement en couple, avec ou sans enfant.

Mais après 75 ans, les femmes se retrouvent à nouveau seules. C'est le cas pour environ la moitié d'entre elles, contre 21 % des hommes du même âge. « Elles sont davantage confrontées au veuvage que les hommes, car elles sont ordinairement plus jeunes que leurs conjoints et ont une mortalité plus faible aux mêmes âges ; par ailleurs, elles se remettent moins souvent en couple après une rupture d’union », décrit Fabienne Daguet.


20 % de familles monoparentales

Dans les ménages de 2 personnes, les couples mariés ou non et les familles monoparentales sont les modèles les plus fréquents. Sur les 18,7 millions de ménages, plus de 14 millions sont constitués par des couples et près de 3 millions par une mère ou un père et son enfant.

Parmi ces familles monoparentales, plus de la moitié élèvent un enfant mineur. Une proportion en hausse de 87 % en 23 ans. Aujourd’hui, une famille sur cinq est monoparentale, et dans la grande majorité, la mère est le chef de famille.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité