Publicité

QUESTION D'ACTU

Candida auris

Royaume-Uni : 200 patients infectés par un champignon résistant

Un champignon rare et résistant a contaminé 200 personnes dans 55 établissements de soins, rapportent les autorités sanitaires.

Royaume-Uni : 200 patients infectés par un champignon résistant vilevi/Epictura

  • Publié 16.08.2017 à 11h26
  • |
  • |
  • |
  • |


Au Royaume-Uni, un champignon rare et résistant aux traitements provoque l’inquiétude dans les hôpitaux. Environ 200 personnes ont été contaminées dans près de 60 établissements de soins à travers l’Angleterre, a indiqué l’agence officielle Public Health England (PHE) ce mardi.

Dans environ un quart des cas de contaminations par Candida auris, les patients ont développé des infections accompagnées de symptômes ; 27 d’entre eux ont été victimes d’infections de la circulation sanguine, sans issue fatale. La plupart des cas ont été asymptomatiques et l’agence sanitaire se montre rassurante sur le profil de ce champignon, dont le risque est considéré comme faible.

Propagation en milieu hospitalier

Mais son potentiel de propagation au sein des établissements de soins, lui, est élevé. Les membres du personnel soignant des hôpitaux britanniques travaillent en collaboration avec l’agence pour limiter la propagation du champignon, fait savoir PHE.

Candida auris a été isolé pour la première fois en 2009, dans l’oreille d’un patient au Japon. Depuis, il a été lié à des cas d’infection de blessures et de la circulation sanguine. Huit pays ont déclaré sa présence sur leur territoire (Afrique du Sud, Koweït, Inde, Venezuela…). Le premier cas britannique a été identifié en 2013.

Les Etats-Unis recensent 98 cas de contamination. Sur leur site, les CDC américains considèrent que ce champignon émergent représente une « menace sérieuse pour la santé publique » et expliquent que C.auris a été à l’origine d’hospitalisations lourdes pour des atteintes sévères.

Résistants aux trois traitements

« Certaines souches de C. auris résistent aux trois classes majeures de traitements antifongiques. Ce type de résistance à plusieurs traitements n’a pas été observé sur les autres souches de Candida », peut-on lire. En effet, la forme la plus courante de cette classe de champignon est le Candida albicans, habituellement inoffensif, lié à des mycoses sans gravité des voies génitales, du tube digestif, de la bouche et de la peau.

« C. auris peut persister sur les surfaces dans les environnements de soins et se propager entre patients dans les établissements », rappellent les CDC. Au Royaume-Uni, PHE explique que trois hôpitaux parmi les centres touchés ont fait face à une épidémie de taille qui s’est avérée « difficile à contrôler ». Ces établissements sont désormais débarrassés du champignon.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité