Publicité

QUESTION D'ACTU

Imagerie cérébrale

Cerveau : les femmes plus susceptibles de souffrir de troubles psychiques

Le cerveau des femmes réagirait différemment face aux troubles psychiques, ce qui expliquerait pourquoi elles en sont plus souvent atteintes.

Cerveau : les femmes plus susceptibles de souffrir de troubles psychiques kmiragaya/epictura

  • Publié 10.08.2017 à 14h09
  • |
  • |
  • |
  • |


Le cerveau des hommes et des femmes diffèrerait en bien des points. Selon des travaux publiés dans le Journal of Alzheimer's Disease, la réaction cérébrale face à certaines maladies ne serait pas la même, ce qui pourrait expliquer pourquoi les femmes sont davantage exposées aux troubles psychiques que les hommes.

L'étude se fonde sur les données de 26 683 personnes atteintes de pathologies mentales (troubles bipolaires, troubles de l'humeur, psychoses, schizophrénie, trouble de déficit de l'attention et d'hyperactivité), et 119 volontaires sein. Leur cerveau a été observé par imagerie ; 128 régions cérébrales ont été analysées.

Le cerveau des femmes est plus actif

Pour ce faire, les chercheurs ont utilisé une technique de précision basée sur la scintigraphie : la tomographie par émission monophotonique (TEMP), qui permet de réaliser des images et des reconstructions en trois dimensions des organes et de leur métabolisme. Les chercheurs ont ainsi pu repérer les zones d'hypoactivité ou d'hyperactivité dans le cerveau des patients.

Les résultats de l'étude montrent que le cerveau des femmes saines était plus actif dans toutes les zones observées que celui des hommes sains. Chez les femmes présentant des troubles mentaux, l'activité cérébrale était particulièrement dense au niveau du cortex préfrontal, la région du cerveau associée à la concentration et au contrôle des émotions, ainsi que dans le système limbique, associé notamment à l'anxiété et à l'humeur. Chez les hommes, les centres de la vision (lobe occipital) et ceux de la coordination (lobe temporal), étaient plus actifs que chez les femmes.

Les hommes plus exposés aux TDAH

Ces résultats expliquent partiellement pourquoi les femmes « font preuve de davantage d'empathie, d'intuition, d'implication, d'esprit d'équipe et de contrôle de soi, et pourquoi elles sont également plus sujettes à l'anxiété, à la dépression, à l'insomnie et aux troubles du comportement alimentaire », expliquent les auteurs. Cela explique également pourquoi les hommes sont plus souvent atteints de troubles de déficit de l'attention et d'hyperactivité (TDAH) et de problèmes de comportement.

Prendre en compte ces différences cérébrales entre les hommes et les femmes pourrait servir la recherche, notamment en ce qui concerne la maladie d'Alzheimer, conclut l'étude.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité