Publicité

QUESTION D'ACTU

"Made in France"

Transparence alimentaire : Foodwatch obtient une victoire sur les cornichons

A la suite d’une alerte émise par l’ONG sur les arnaques du « Made in France » dans l’alimentation, un fabricant annonce la fin de la commercialisation de son produit trompeur.

Transparence alimentaire : Foodwatch obtient une victoire sur les cornichons

  • Publié 04.08.2017 à 14h50
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est une timide victoire, mais elle montre l’utilité des associations spécialisées dans la transparence alimentaire. Mi-juillet, Foodwatch dénonçait la tromperie induite par les logos « Made in France » sur de très nombreux emballages alimentaires. Alors que l’étiquette « bleu-blanc-rouge » semble rassurer les consommateurs sur l’origine des aliments qu’ils achètent, l’ONG démontrait l’arnaque derrière cet affichage.

Foodwatch épinglait en effet une dizaine de produits caractéristiques de ce leurre. Conditionnés en France, les produits provenaient en réalité d’autres pays, et parfois même d’autres continents.

Cornichons franco-indiens 

« La cocarde du grand n’importe quoi revient à ces cornichons Charles Christ estampillés « bleu-blanc-rouge » accompagnés de la mention « conditionné dans le Loir-et-Cher », notait ainsi l’ONG. Mais l’origine des légumes a de quoi surprendre : les cornichons cultivés en Inde ont en fait traversé la moitié de la planète avant d’arriver dans nos rayons ».

Une situation inacceptable, alors que neuf Français sur dix se disent prêts à payer un peu plus pour consommer français et avoir plus de garanties sur l’origine et la traçabilité des produits consommés. « Tous les rayons et toutes les gammes » sont concernés par cette arnaque, précisait Foodwatch.

"Porter à confusion"

Quelques semaines plus tard, l’enquête menée par l’association semble avoir porté ses fruits. L’une des marques épinglées a annoncé la fin de la commercialisation de ses cornichons prétendument « Made in France ». L’ONG l’a annoncé dans un communiqué ce vendredi.

« Dans un courrier adressé à foodwatch, le responsable du groupe Reitzel qui commercialise ce produit reconnaît « que ces mentions puissent porter à confusion » et indique que ces cornichons ne seront plus commercialisés. Le groupe entend désormais promouvoir un produit plus conforme à l’emballage : « des cornichons 100 % français, ce qui nous permet d’afficher le bleu-blanc-rouge sur l’étiquetage », souligne Emmanuel Bois, directeur général de Reitzel », cité par Foodwtach.

L’ONG se réjouit de cette décision et souligne qu’il est « possible d’être honnête sur l’étiquetage made in France » et d’ainsi renforcer la transparence – et par là-même, la sécurité alimentaire. « Les neuf autres fabricants épinglés par foodwatch (Charles et Alice, Panzani, Carrefour, Madrange…) n’ont, à notre connaissance, toujours pas réagi », précise-t-elle.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité