Publicité

QUESTION D'ACTU

143 décès par jour

Overdoses d’opioïdes : Trump sommé de déclarer l’état d’urgence

La Commission de la Maison Blanche sur la crise des opioïdes aux Etats-Unis demande au président de traiter l’épidémie comme une urgence nationale.

Overdoses d’opioïdes : Trump sommé de déclarer l’état d’urgence steveheap/epictura

  • Publié 02.08.2017 à 14h54
  • |
  • |
  • |
  • |


Prendre la mesure de la gravité de la situation. Prioriser, agir vite et avant toute autre chose. La Commission de la Maison Blanche consacrée à la crise de la surconsommation d’opioïdes a demandé à Donald Trump de déclarer ce phénomène comme urgence nationale afin de traiter l’épidémie mortelle qui sévit aux Etats-Unis. Les membres de cette Commission bipartisane ont fait de cette demande la « première et la plus urgente des recommandations ».

« Avec environ 143 Américains qui meurent chaque jour [d’une overdose d’opioïdes], l’Amérique endure un bilan équivalent à celui du 11 septembre tous les trois jours », écrivent dans un rapport les membres de cette Commission créée par Donald Trump en mars.

Forcer l'action

Le fait de déclarer cette épidémie comme urgence nationale permettait de « renforcer le pouvoir du cabinet [de Donald Trump] afin d’adopter des mesures strictes, et forcerait le Congrès à se pencher sur des financements et des mesures efficaces », ont-ils fait valoir.

La Commission a également proposé de renoncer à une loi fédérale qui limite le nombre de personnes atteintes d’addiction pouvant bénéficier d’une couverture médicale. Elle a par ailleurs appelé à élargir l’accès aux traitements contre la dépendance aux opioïdes, notamment à la naloxone, un antidote aux overdoses d’opiacés. Enfin, elle a demandé à ce que des initiatives d’éducation soient mises en place à destination des prescripteurs.

50 000 morts en 2015

Aux Etats-Unis, deux millions d’Américains ont développé une addiction aux antidouleurs à base d’opiacés. Les overdoses d’opioïdes ont tué 50 000 personnes dans le pays l’an passé, selon les autorités, qui évoquent une crise majeure de santé publique. Une étude récemment publiée par la revue Annals of Internal Medicine montre 36 % des Américains ont reçu une prescription de médicaments opiacés en 2015.

Plusieurs Etats (Arizona, Floride, Maryland et Virginie) ont d’ores et déjà déclaré l’état d’urgence sanitaire sur leur propre territoire.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité