Publicité

QUESTION D'ACTU

Personnes âgées

Des marches à ressorts pour faciliter la montée des escaliers

Un dispositif posé sur les marches permet de faciliter la descente, mais aussi de donner une impulsion à la montée. Il pourrait remplacer les monte-escaliers.

Des marches à ressorts pour faciliter la montée des escaliers Georgia Tech/Emory

  • Publié 15.07.2017 à 17h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Les publicités sont séduisantes : des mini-ascenseurs, des plates-formes élévatrices ou des fauteuils monte-escaliers permettent aux personnes, âgées ou handicapées, de monter leur escalier. Un outil pour conserver son indépendance et favoriser le maintien à domicile. Seulement, ces dispositifs ont un coût très élevé, et nécessitent souvent des aménagements.

Un nouveau dispositif, créé par des chercheurs des universités Georgia Tech et Emory (Atlanta, États-Unis), pourrait apporter une nouvelle alternative. Il s’agit de marches à poser sur l’escalier existant, fonctionnant sur un système de ressort, qui permettraient de réduire de 37 % l’effort sur les genoux de ses utilisateurs, à la montée des marches. Pendant la descente, il diminuerait aussi l’impact sur les chevilles de 26 %.

 

Rien ne se perd, rien ne se crée

Lors de la descente, les marches s’abaissent doucement jusqu’à hauteur de la marche suivante, en emmagasinant l’énergie dans des ressorts. Elles restent ensuite en position basse, et lors de la montée, cette énergie est restituée, et la marche remonte doucement pour accompagner l’escalade de son utilisateur.

« Descendre les escalier, cela revient à freiner en voiture tout en accélérant, explique Lena Ting, professeur en ingénierie biomédicale à l’université d’Emory et de Georgia Tech, et impliquée dans le développement du dispositif. Vos jambes usent beaucoup d’énergie pour bloquer chaque pas, afin d’éviter de tomber. Nos escaliers, au lieu de la dissiper, la stockent. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

La descente facilitée

L’idée était donc d’aider à monter. Mais, bonne surprise, il semblerait que ces marches articulées aident aussi la descente. « Le mouvement délicat de descente soulage le travail au niveau de la cheville, qui permet de garder l’équilibre et empêche de descendre trop rapidement », ajoute Yun Seong Song, chercheur à Georgia Tech qui a construit l’objet.

Karen Liu, l’auteure principale de l’étude et chercheur à Georgia Tech, est à l’origine de l’idée. Lors une conférence, elle a vu une orthèse de cheville qui fonctionnait de la même manière. Elle a pensé à l’adapter pour aider sa propre mère de 72 ans, qui éprouve des difficultés à monter ses escaliers. Sachant qu’elle ne porterait ni une chevillère, ni des chaussures spéciales, elle a développé ces marches.

L’avantage du dispositif : il se pose et se dépose facilement. Pas besoin de gros travaux. Il pourrait donc être utilisé non seulement pour les personnes âgées, à long terme, mais aussi pour l’hospitalisation à domicile, le retour de chirurgie ou même en fin de grossesse.

Les chercheurs sont maintenant à la recherche de partenaires pour développer le projet.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité