Publicité

QUESTION D'ACTU

Consommation

L'Europe stimulée par les boissons énergisantes

Une enquête inédite réalisée dans 16 pays européens montre que ce sont les jeunes qui sont les premiers amateurs de boissons énergisantes. Et un adulte sur trois  en a consommées.

L\'Europe stimulée par les boissons énergisantes SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

  • Publié 10.03.2013 à 11h51
  • |
  • |
  • |
  • |


52.000 répondants, issus de 16 pays membres, c’est la plus vaste enquête menée en Europe sur la consommation de boissons énergisantes. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) vient de publier les résultats qui révèlent que la consommation de ces boissons s'est véritablement installée dans les habitudes des adolescents.
Ce sont eux – 68 % du total des répondants – qui consomment le plus souvent ce type de boissons. Pour environ 12 % d’entre eux, elle est «élevée et chronique» (consommation régulière, 4 à 5 jours par semaine ou plus), à raison de 7 litres par mois en moyenne, tandis que 12 % présentent une consommation «élevée et aiguë » (au moins 1 litre en une fois).

Mais l’enquête réserve également d’autres surprises.

Adultes (18 - 65 ans): environ 30 % des adultes interrogés sont des consommateurs de boissons «énergisantes». Chez près de 12 % d’entre eux, la consommation est «élevée et chronique» à raison de 4,5 litres par mois en moyenne. Chez environ 11 % des consommateurs, la consommation est «élevée et aiguë» .

Consommation associée avec celle d’alcool: les schémas de consommation associée chez les consommateurs adultes (56 %) et adolescents (53 %) sont similaires. Des études publiées dans la revue américaine JAMA (Journal of the american medical association) sont revenues sur les effets de l’association entre l’alcool et la caféine contenue dans les boissons énergisantes. Les auteurs ont notamment constaté que les personnes qui choisissent de consommer de l’alcool avec des boissons énergisantes seraient plus enclines à adopter des comportements à risque. 


Consommation associée à la pratique d’activités sportives: environ 52 % des consommateurs adultes et 41 % des consommateurs adolescents déclarent consommer des boissons «énergisantes» durant la pratique d’une activité sportive.

Enfants (3 - 10 ans): environ 18 % des sujets interrogés sont des consommateurs de boissons énergisantes. Pour près de 16 % d’entre eux, la consommation est «élevée et chronique», à raison de 0,95 litre par semaine en moyenne (soit près de 4 litres par mois).

Contribution des boissons «énergisantes» à l’exposition totale à la caféine: environ 8 % chez les consommateurs adultes, 13 % chez les adolescents et 43 % chez les enfants.

En octobre dernier, dans le cadre du projet de loi sur la sécurité sociale, des députés socialistes avaient déposé, avec le soutien du gouvernement, un amendement pour taxer de 2 euros par litre les boissons qui ont un seuil minimal de 0,22 gramme de caféine et 0,3 gramme de taurine. Le 13 décembre 2012, le Conseil constitutionnel a estimé que toute disposition visant à taxer les boissons énergétiques ne contenant pas d'alcool ne serait "pas fondée sur des critères objectifs et rationnels", au regard de la lutte contre la consommation d'alcool chez les jeunes.



Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité