Publicité

QUESTION D'ACTU

Compétences psychosociales

Addictions : Agnès Buzyn soutient les approches préventives

La ministre de la Santé ouvrait une Journée consacrée à la prévention des conduites addictives à l’école organisée par la Mildeca.

Addictions : Agnès Buzyn soutient les approches préventives CHAMUSSY/SIPA

  • Publié 28.06.2017 à 16h32
  • |
  • |
  • |
  • |


« Nous devons collectivement penser le long terme et trouver les clés pour que chacun s’engage pour la protection de sa propre santé ». A l’estrade, la nouvelle ministre de la Santé a prononcé un discours très attendu. C’était la première fois qu’Agnès Buzyn s’exprimait au sujet des drogues et des conduites addictives depuis sa prise de fonction. Elle ouvrait ce mercredi la Journée de prévention des conduites addictives organisée par la Mildeca (Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives).

L’occasion de livrer, en partie au moins, sa vision de la lutte contre les addictions. La ministre a ainsi salué le thème de la Journée consacrée au développement des compétences psychosociales à l’école. Cette approche consiste à faire réfléchir les élèves sur leur comportement, notamment face au risque (jeux dangereux, vitesse, drogues, sexe…), à travers une méthode ludique, interactive et bienveillante. Elle vise à les inciter, dès le plus jeune âge, à prendre soin d’eux et des autres grâce à l’acquisition d’un certain savoir de vie.

"Stratégie prometteuse" 

Une « stratégie particulièrement prometteuse qui vise à donner aux jeunes une plus grande capacité à faire des choix éclairés et raisonnés », a indiqué la ministre, insistant sur la jeunesse et la prévention, deux futures « priorités de mon action dans ce ministère ».

Il le faudra, en effet. La France enregistre des taux élevés d’usage et de mésusage de produits psychoactifs. Un tiers des adolescents de 17 ans fument quotidiennement du tabac, un sur dix boit régulièrement de l’alcool, et à peu près autant consomme plus de dix fois par mois du cannabis. Ces données, déclinées par Agnès Buzyn, appellent de fait à l’action. La ministre s’est par ailleurs inquiétée de « l’augmentation de l’usage des dérivés codéinés en vente libre » et a promis des mesures « concrètes et préventives sur ce sujet ».

Agir sur le "trépied" des addictions

Tout en se gardant d’entrer dans les détails, la ministre de la Santé a donc affiché son soutien à une logique préventive sur les addictions. « Nous savons tous que les conduites addictives, quelles qu’elles soient, sont le fruit d’un trépied : le produit lui-même ou le substrat de l’addiction, l’individu concerné et le contexte dans lequel cette personne évolue. Il est donc de notre responsabilité collective d’agir sur ces trois dimensions pour offrir à nos enfants et à nos adolescents une société qui les protège ».

Agnès Buzyn a ainsi appelé la société à une prise de conscience quant aux dangers liés aux addictions. « Je ne peux me satisfaire de la si faible application de l’interdiction de vente aux moins de 18 ans du tabac, des boissons alcooliques ou des jeux d’argent ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité