Publicité

QUESTION D'ACTU

Rapport d l'INCa

Cancer de l'enfant : la mortalité continue de baisser

Le nombre de nouveaux cas de cancers pédiatriques est stable, mais les progrès thérapeutiques sauvent un plus grand nombre d'enfants. 

Cancer de l'enfant : la mortalité continue de baisser frantab/epictura

  • Publié 16.06.2017 à 11h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Le cancer tue de moins en moins d’enfants chaque année en France. Une bonne nouvelle apportée par l’édition 2016 du rapport « Les cancers en France » de l’Institut national du cancer (INCa).

Avec 1 750 nouveaux cas de cancers diagnostiqués chaque année, l’incidence chez les moins de 15 ans est stable depuis 2000. Environ un enfant sur 440 sera atteint d’un cancer avant 15 ans, indique l’INCa.


Des cancers rares

Des jeunes malades qui ne présentent pas les mêmes cancers que leurs aînés. La leucémie est la forme la plus fréquente (29 % des cas), suivie des tumeurs cérébrales (24 %). Et près d’un quart des pathologies rencontrées chez les enfants ne sont quasiment jamais observées chez l’adulte.

Si ces maladies continuent à emporter des centaines d’enfants chaque année, et restent la 4e cause de décès entre 0 et 15 ans, la mortalité diminue. Entre 1999 et 2012, le nombre de décès est passé de 360 à 250. Une évolution positive liée aux progrès thérapeutique réalisés cette dernière décennie. Cinq ans après le diagnostic, plus de 8 enfants sur 10 sont encore vivants.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Meilleure survie chez les 15-19 ans

Cette tendance favorable profite également aux adolescents et jeunes adultes. L’INCa estime qu’environ 800 jeunes de 15 à 19 ans sont touchés par un cancer chaque année dans le pays. Les lymphomes hodgkiniens (22 %), les leucémies (12 %) et les cancers de la thyroïde sont les 3 principales pathologies traitées chez ces patients.

Des tumeurs de bon pronostic qui expliquent un taux de survie élevé : là aussi, 8 patients sur 10 sont toujours vivants 5 ans après le diagnostic. En 25 ans, le taux de survie a gagné 20 points.

Selon les derniers chiffres disponibles, 117 décès ont été imputés à des pathologies cancéreuses. Près de la moitié sont attribués aux leucémies et aux tumeurs du système nerveux central.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité