Publicité

QUESTION D'ACTU

En Russie

Un bébé touché par le syndrome de la Belle au bois dormant

La mère lance un appel aux scientifiques pour l’aider à poser un diagnostic : sa fille de 18 mois passe de longues journées à dormir. 

Un bébé touché par le syndrome de la Belle au bois dormant olesiabilkei/epictura

  • Publié 13.06.2017 à 13h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Elle dort presque tout le temps. Depuis ses six mois, Anya, une petite fille née en Russie, passe la majeure partie de son temps dans les bras de Morphée, rapporte le Siberian Times. Agée d’un an et demi, le bébé est par ailleurs en bonne santé ; seulement, il dort vraiment beaucoup, pendant de longues heures, plusieurs jours d’affilée.

La première fois, c’était à table. Anya venait de terminer son repas quand elle s’est assoupie sur sa chaise. Cela a duré une semaine, rapporte le média russe. La mère, terrifiée, a bien cru à un coma. Mais les médecins l’ont rassurée : ce n’était qu’une très grosse sieste.

La Belle au bois dormant

Toutefois, l’état d’Anya pose problème : lorsqu’elle s’endort, rien ne peut la réveiller. Elle ne mange pas, et ses intestins ainsi que sa vessie se mettent en veille. Ses battements cardiaques et son rythme respiratoire ralentissent ; sa température corporelle chute à 35 degrés.

Désemparée, la mère de la petite fille a lancé un appel à la communauté scientifique afin de poser un diagnostic sur cette maladie mystérieuse. Certains évoquent déjà le « syndrome de la Belle au bois dormant », ou syndrome de Kleine-Levin.

Une pathologie rare 

Il s’agit d’une pathologie neurologique rare, qui ne touche que deux à trois personnes sur un million. Actuellement, un peu plus de 200 personnes ont reçu ce diagnostic, selon l’Association Syndrome de Kleine-Levin.

La maladie est caractérisée par « des épisodes récurrents d’hypersomnie (pouvant atteindre 23 h par jour durant quelques jours à quelques semaines), des troubles cognitifs (déréalisation, confusion, apathie…), des troubles du comportement plus ou moins marqués », peut-on lire sur la page du site.

Le syndrome peut toucher les filles comme les garçons. Il débute habituellement à l’adolescence mais peut apparaître chez des enfants plus jeunes ainsi que chez des adultes, précise l’association.

Chaque épisode peut durer des jours, des semaines ou des mois. Au réveil, les patients ne se souviennent de rien.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité