Publicité

QUESTION D'ACTU

Assurance maladie

CMU-C : le nombre de bénéficiaires en légère augmentation

En 2016, 5,5 millions de personnes ont bénéficié de la CMU-C, soit une hausse de 1,9 %. Dans le même temps, le taux de recours de l'ACS a fortement augmenté. 

CMU-C : le nombre de bénéficiaires en légère augmentation LODI FRANCK/SIPA

  • Publié 20.04.2017 à 14h16
  • |
  • |
  • |
  • |


Le recours à la CMU complémentaire (CMU-C) et l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) continue de progresser en France, rapporte le Fond de financement de la couverture maladie universelle. L’an dernier, le nombre de bénéficiaires de la CMU-C a augmenté de 1,9 % et celui de l’ACS de 8,2 % par rapport à 2015. Au total, plus de 7 millions de personnes aux faibles ressources bénéficient de ces aides.

La CMU-c s’adresse aux Français gagnant moins de 730 euros par mois. Selon les données du ministère de la Santé, entre 60 et 75 % des personnes éligibles à cette aide en ferait la demande. Le Fonds CMU note ainsi que les bénéficiaires du RSA ont moins fait valoir leurs droits cette année. Fin 2016, 5,5 millions de Français ont bénéficié de la CMU-c. L’effectif a surtout augmenté en métropole alors qu’il a diminué dans les DOM-TOM. Les agriculteurs ont été ceux ayant eu le plus besoin de ce régime pour se faire soigner.

Mais cette hausse ne s’est pas répercutée sur les dépenses de santé prises en charge pour les bénéficiaires de la CMU-C au régime général, relève le Fond CMU. Sur l’année 2016, un bénéficiaire a coûté en moyenne 417 euros, soit une baisse de 1,6 % en un an. Pour l’hôpital, ce coût moyen pour une personne s’établit à 107 euros, tandis qu’en médecine de ville il est de 310 euros.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

L'ACS en hausse

Dans le même temps, le taux de recours à l’ACS a augmenté, s’est réjoui le Fond CMU. Au cours de l’année 2016, 1,5 million de personnes gagnant moins de 980 euros par mois ont eu droit à cette aide financière pour payer leur contrat de complémentaire santé. Et 1,2 million l’ont utilisé pour payer leur cotisation annuelle. Mieux, près de trois-quarts des utilisateurs de l’ACS sont couverts par un contrat de niveau intermédiaire (B) ou supérieur (C) offrant le plus de garanties notamment pour l’optique et le dentaire. Le contrat C concentre à lui seul 40 % des utilisateurs de l’ACS.

Néanmoins, il faut noter que là aussi un grand nombre de personnes éligibles ne font pas les démarches pour l’obtenir. Le taux de recours est compris entre 30 et 40 %.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité