Publicité

QUESTION D'ACTU

Statines

Cholestérol : la méta-analyse qui contredit le Pr Even

Une nouvelle analyse portant sur 18 études confirme le bénéfice des statines en prévention primaire cardiovasculaire. Dans un livre à paraître, le Pr Even conteste l'intérêt de le traiter. 

Cholestérol : la méta-analyse qui contredit le Pr Even BALTEL/SIPA

  • Publié 17.02.2013 à 16h59
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans un  livre à paraître le 21 février, le Pr Philippe Even remet en cause le lien entre le cholestérol et le risque cardio-vasculaire et l’intérêt des statines dans le traitement des patients. « Il n’y a pas de mauvais cholestérol. » « Un taux élevé de cholestérol, c’est une maladie inventée. Il n’y a aucun bénéfice à la traiter », confiait le pneumologue au Nouvel Observateur.
Les agences sanitaires, les représentants de la cardiologie ont dénoncé ces allégations en insistant sur les bénéfices d’un traitement en prévention secondaire. Dans une mise au point, la Haute autorité de santé (Has) rappelait en fin de semaine qu’« après un accident cardio-vasculaire, un infarctus ou un AVC, l’intérêt des statines est indiscutable ». En prévention primaire, c’est-à-dire avant un accident, ces molécules se justifient pour les personnes à haut risque, celles qui cumulent les facteurs de risque, diabète, HTA ou tabagisme. »

Une nouvelle étude vient de confirmer cette approche. Publiée dans la Cochrane Rewiew, elle analyse les résultats de 18 études portant sur le rôle des statines en prévention primaire du cholestérol. Elles diminueraient la mortalité toutes causes de 14%, les événements cardiovasculaires fatals ou non de 25%, les événements coronaires fatals ou non de 27%, les accidents vasculaires cérébraux fatals ou non de 22%, et les revascularisations de 38%.
Dans cette nouvelle méta-analyse, incluant des essais cliniques récents, les scientifiques n’ont pas relevé de risque accru de cancer, de complication musculaire mais une augmentation du risque de diabète rapportée par deux études seulement.
« La totalité des données, concluent les auteurs, supporte désormais les bénéfices des statines en prévention primaire ». Mais ils espèrent que d’autres études pourront comparer les bénéfices des traitements médicamenteux à ceux de l’activité physique et de l’alimentation. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité