Publicité

QUESTION D'ACTU

Ava

Fertilité : un bracelet connecté indique la période optimale

Une start-up de Zurich met sur le marché français un bracelet connecté qui mesure la fenêtre de fertilité optimale. A prendre avec des pincettes.

Fertilité : un bracelet connecté indique la période optimale Le bracelet et l'application reliée (Ava Women)

  • Publié 29.03.2017 à 13h39
  • |
  • |
  • |
  • |


Le quantified self s’invite dans votre intimité. Difficile d’échapper aux bracelets connectés, traqueurs d’activité et autres balances intelligentes. Une start-up venue de Zurich (Suisse) franchit un pas supplémentaire. Elle se targue, avec son bracelet connecté Ava, de mesurer la fenêtre de fertilité optimale des femmes.
Déjà vendu aux Etats-Unis et en Allemagne, le produit fait son arrivée sur le marché français. Il faudra tout de même débourser 239 euros pour se l’offrir… sans garantie d’efficacité.

Avec son coût élevé, le bracelet Ava a tout intérêt à faire mieux que les tests d’ovulation déjà disponibles en pharmacie. Il a au moins le mérite d’adopter une approche différente. Porté en permanence, et synchronisé tous les matins, il mesure en continu neuf paramètres censés refléter la variation des hormones sexuelles impliquées dans le cycle menstruel –œstrogènes et progestérone.

Une efficacité partielle

Température de la peau, qualité du sommeil, débit sanguin, voilà quelques uns des 9 paramètres mesurés par les capteurs du bracelet. Un algorithme prend ensuite le relais et estime la fenêtre de 5 jours durant laquelle la fertilité est « optimale ». Une information censée « doubler » les chances de concevoir… bien qu’aucune étude ne le confirme. Le fabricant se contente d’affirmer qu’en 2016, le dispositif a permis 50 naissances.

Sur son site Internet, Ava affirme avoir publié ses travaux dans des revues relues par des pairs. Une étude a bien été publiée. Mais elle porte sur la fonction cardiovasculaire au cours du cycle menstruel. Un autre projet, mené à l’hôpital de Zurich, fait état d’une précision de 89 % sur l’estimation de la fenêtre de fertilité. Mais cela ne préjuge en rien des chances de conception.

D’autant que les tests ont été réalisés sur des femmes bien portantes. Le fabricant précise donc que l’efficacité n’est pas démontrée chez celles souffrant de troubles hormonaux qui affectent le cycle d’ovulation.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Pas une contraception

Tout cela n’arrête pas la fondatrice que la start-up suisse. « Les femmes françaises utilisent encore des moyens très démodés pour se renseigner sur leur cycle hormonal, explique-t-elle à Relaxnews. A la différence de la méthode de la température, qui vous informe seulement quand vous avez déjà ovulé, et qui est très contraignante, Ava peut déterminer le début de la période de fertilité en temps réel. »

Bien que le site indique travailler pour transformer le bracelet en moyen de contraception, ce n’est pas le cas actuellement. Le doute est permis, étant donné la faible efficacité des techniques alternatives aux dispositifs intra-utérins et aux contraceptions hormonales.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité