Publicité

QUESTION D'ACTU

En Angleterre

Les bons élèves consomment plus d'alcool et de cannabis

Au Royaume-Uni, les bons élèves fument davantage de cannabis et de boivent plus d'alcool que les autres, mais sont moins concernés par le tabagisme, selon une étude. 

Les bons élèves consomment plus d'alcool et de cannabis lambroskazan/epictura

  • Publié 24.02.2017 à 12h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Etonnantes, les spécificités britanniques en matière d’usage de produits psychoactifs. Dans la patrie de Shakespeare, les bons élèves fument plus de pétards et boivent davantage d’alcool que les autres ; en revanche, ils consomment moins de tabac, si l’on en croit des travaux publiés dans le British Medical Journal.

Les auteurs ont analysé les résultats scolaires de 6000 enfants, qu’ils ont interrogés sur leur consommation de substances psychoactives légales et illégales. Ces élèves ont été suivis depuis l’âge de 11 ans jusqu’à leurs 19 ans. Les performances scolaires ont été évaluées à travers leurs notes en anglais, en mathématiques et en sciences.

Bons élèves et usages

Premier constat : le fait d’avoir des bonnes notes dans ces disciplines est associé à une entrée plus tardive dans le tabagisme. De 13 à 17 ans, les bons élèves sont ainsi moins nombreux à déclarer fumer des cigarettes occasionnellement ou régulièrement que les élèves aux résultats médiocres. La différence s’estompe avec l’âge.

Côté cannabis, le constat est moins intuitif. Entre 13 et 17 ans, la marijuana est davantage consommée par les élèves brillants que par ceux qui présentent de mauvais résultats scolaires. La différence est encore plus significative pour les élèves de niveau moyen : ils ont 25 % de probabilité en plus de fumer du cannabis occasionnellement et 53 % à en fumer régulièrement, comparativement aux élèves d'un niveau médiocre.

Ces bons élèves consomment également plus d’alcool pendant leur adolescence, qu’il s’agisse d’un usage occasionnel ou régulier. De manière générale, plus le niveau scolaire diminue, moins la consommation de cannabis et d’alcool est élevée.

Deux fois plus de fumeurs

En grandissant, ces constats ne changent pas. Ainsi, entre 18 et 20 ans, les bons élèves anglais ont deux fois plus de chance de boire de l'alcool régulièrement ; l’impact sur la consommation occasionnelle n’est en revanche pas significatif. Pour le cannabis, la tendance est claire : au quotidien, les bons élèves de 18-20 ans fument presque deux fois plus que les autres.

Pour les chercheurs, le lien entre le niveau scolaire (et donc présupposé intellectuel) et la consommation d'alcool pourrait s'expliquer par un intérêt plus accru pour tenter de nouvelles expériences et le fait de baigner dans un milieu social et familial où l'alcool est plus accessible. Les tendances de consommation observées au début de l’adolescence confirment celles que l’on observe à l'âge adulte selon ces spécialistes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité