Publicité

QUESTION D'ACTU

Approche mini-invasive

Chirurgie pédiatrique : un robot unique à l'hôpital Necker

L’hôpital Necker de Paris s'est doté d’un nouveau robot chirurgical dédié à la chirurgie pédiatrique. Cette première en France va améliorer la qualité de vie des jeunes patients.

Chirurgie pédiatrique : un robot unique à l'hôpital Necker Capture d'écran YouTube

  • Publié 14.12.2016 à 16h55
  • |
  • |
  • |
  • |


C'est une première en France annoncée par l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Dans un communiqué publié lundi, l'institution francilienne nous informe que l’hôpital Necker-Enfants malades (Paris) se dote d’un nouveau robot chirurgical, dédié à la chirurgie pédiatrique.

Cet équipement de pointe a été inauguré en présence de Bernard Jomier, adjoint à la Maire de Paris chargé de la santé, et de Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP. Son acquisition doit permettre de poursuivre le développement de la chirurgie mini-invasive (CMI) en pédiatrie dans l'établissement. L'objectif, proposer une nouvelle approche chirurgicale et améliorer la qualité de vie des jeunes patients (diminution de la durée d’hospitalisation, des douleurs post-opératoires, des séquelles esthétiques…).

Des interventions complexes réalisables 

La CMI s’est développée chez l’adulte et a bénéficié de progrès considérables au cours des 15 dernières années. En pédiatrie, malgré la miniaturisation constante des instruments, l’adoption de ces techniques reste plus limitée que chez l’adulte.

Mais le nouveau robot de l'AP-HP apporte trois avantages majeurs qui élargissent les possibilités des chirurgiens chez l'enfant : la magnification de l’image (grossissement 15 fois), la vision 3D-HD et la gestuelle fine dans un espace restreint. La chirurgie robotique va, par exemple, permettre la réalisation d’interventions complexes de chirurgie ablative ou reconstructive.

Source : vidéo YouTube 


Au moins 250 opérations par an prévues 

A l’hôpital Necker-Enfants malades, le robot Intuitive Surgical, le da Vinci Xi®, sera donc utilisé par toutes les spécialités pédiatriques (urologie, chirurgie viscérale et pelvienne, oncologie, ORL, microchirurgie et chirurgie cardiaque). Ainsi, il est déjà prévu d’effectuer 250 opérations par an avec la dernière version de ce robot, beaucoup plus adaptée à la pédiatrie, grâce notamment à son moindre encombrement sphérique, qui limite les conflits entres les quatre bras.

Enfin, on apprend que deux projets de recherche innovants sont associés au développement de la chirurgie robotique pédiatrique : l’évaluation de l’impact médico-économique de la chirurgie robotique en pédiatrie, et la chirurgie pédiatrique guidée par l’image. Ce robot est pour le moment le seul robot pédiatrique à l’AP-HP, qui dispose par ailleurs de trois autres robots réservés à l’adulte installés dans les hôpitaux de la Pitié-Salpêtrière, HEGP et Henri-Mondor. Deux autres seront installés en 2017 et 2018.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité