Publicité

QUESTION D'ACTU

Redonner la parole

Muets : des chercheurs ont élaboré un synthétiseur vocal

Des chercheurs ont réussi à reconstituer la parole d’une personne s’exprimant seulement en bougeant la bouche, sans vocaliser.

Muets : des chercheurs ont élaboré un synthétiseur vocal mathom/epictura

  • Publié 12.12.2016 à 18h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Redonner la parole aux muets ? Cet espoir pourrait bientôt devenir réalité, à en croire les résultats d’une étude récemment publiée dans la revue PLOS Computational Biology. Des chercheurs français du CNRS et de l’Inserm ont conçu un synthétiseur vocal pilotable en temps réel, uniquement à partir des mouvements articulatoires. Ce synthétiseur est capable de reconstituer la parole d’une personne articulant « silencieusement », c’est-à-dire bougeant sa langue, ses lèvres, sa mâchoire, mais ne vocalisant pas.

Voix de synthèse

Depuis plusieurs années, les chercheurs de l'équipe CRISSP et du BrainTech Laboratory travaillent ainsi sur un système capable de capturer un ensemble de signaux physiologiques liés à cette « articulation silencieuse », et de les convertir en temps réel en une voix de synthèse.

Pour ce faire, ils ont dû mettre au point un algorithme d’apprentissage automatique, utilisé pour décoder ces mouvements articulatoires à l’aide de capteurs posés sur la langue, les lèvres et la mâchoire, et les convertir en temps réel en une parole de synthèse.


Plos/Bocquelet et al./CNRS

 

Interface cerveau-machine

L’algorithme, qui a déjà fait l’objet de plusieurs publications, est aujourd’hui prêt. Dans leurs derniers travaux, les chercheurs expliquent être parvenus à un degré élevé d’utilisation : le synthétiseur pilotable est utilisable « a priori par n’importe quel locuteur (après une courte période de calibration du système). Par ailleurs, il n’existe plus de restriction sur le vocabulaire, ce qui est classiquement le cas dans les systèmes de lecture labiale automatique ».

« Ces nouveaux résultats sont une étape nécessaire vers un objectif encore plus ambitieux », précisent les auteurs. Les chercheurs travaillent actuellement sur une interface cerveau-machine pour la restauration de la parole dont l’objectif, à terme, est de reconstruire la parole en temps réel, mais cette fois-ci, à partir de l’activité cérébrale.


Extrait d'un reportage sur "la voix" - travaux de Thomas Hueber chercheur au CNRS (GIPSA-lab, Grenoble, France)

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité