Publicité

QUESTION D'ACTU

Après 50 ans

Insuffisance cardiaque : la viande rouge augmente le risque chez les femmes

Les femmes ménopausées adeptes des régimes riches en protéines animales sont plus susceptibles de développer une insuffisance cardiaque. 

Insuffisance cardiaque : la viande rouge augmente le risque chez les femmes Kesu01/epictura

  • Publié 15.11.2016 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Après 50 ans, les femmes devraient limiter leur consommation de viande, suggère une étude présentée au congrès américain de cardiologie qui se tient actuellement à la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis). Des chercheurs de l’école de médecine de l’université de Brown viennent de montrer qu’une consommation importante de protéines, notamment d’origine animale, augmente le risque d’insuffisance cardiaque chez les femmes ménopausées. 

Pour aboutir à cette conclusion, les scientifiques ont scruté le régime alimentaire de plus de 103 000 femmes âgées de 50 à 79 ans entre 1993 et 1998, et suivi leur état de santé. Sept ans plus tard, 1 700 volontaires ont développé une insuffisance cardiaque. La proportion de femmes atteintes de cette maladie était plus importante chez celles qui privilégient un régime riche en protéines que chez celles qui en consomment moins.

 

Mais le risque d'insuffisance cardiaque semblent varier selon les sources de protéines. Les femmes qui consomment beaucoup plus de légumineuses ou de céréales que de produits carnés réduisent leur risque d’insuffisance cardiaque par rapport aux adeptes de la viande rouge.

Des travaux précédents ont déjà mis en avant les bénéfices des protéines végétales en matière de santé cardiaque. Il a notamment été montré qu’elles réduisent de 12 % le risque de développer une maladie cardiovasculaire, du fait qu’elles n’augmentent pas la pression artérielle, le diabète et le mauvais cholestérol.Tout le contraire des protéines animales en somme.


La viande à consommer modérément

De fait, la littérature scientifique le montre : les viandes rouges ne sont pas l’ami du cœur et des artères. Riches en graisses saturées, elles augmentent le taux de cholestérol et favorisent le développement de plaques d'athérome dans les vaisseaux sanguins. Des études ont également suggéré un lien entre microbiote et maladies cardiovasculaires. La dégradation des protéines animales dans l’estomac et l’intestin par la flore bactérienne produirait des substances toxiques pour le cœur et les vaisseaux.

« Bien que le risque d’insuffisance cardiaque lié à l’alimentation doit encore être étudié, il apparaît que cette maladie chez les femmes ménopausées est non seulement fréquente mais évitable en adoptant une meilleure alimentation » , commente le Dr Mohamad Barbour, auteur principal. Aussi, mieux vaut privilégier les viandes blanches connues pour être maigres, le poisson et faire la part belle aux fruits et légumes. La viande rouge doit toutefois rester dans les assiettes mais modérément.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité