Publicité

QUESTION D'ACTU

Alcool, cannabis

Addictions : les enfants en manque de sommeil sont plus à risque

Les enfants qui dorment peu ou mal à 11 ans auraient plus de risque d’avoir une consommation problématique de substances dix ans plus tard.

Addictions : les enfants en manque de sommeil sont plus à risque StephanieFrey/epictura

  • Publié 29.09.2016 à 17h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Le sommeil des enfants est précieux… Il pourrait même révéler une propension, à l’âge adulte, à développer une addiction aux substances psychoactives. Une étude de l’Université de Pittsburg s’est en effet penchée sur les effets à long terme d’un manque sommeil à l’âge de 11 ans. Les résultats de ces travaux sont publiés dans la revue Drug and Alcohol Dependence.

La science a déjà mis en évidence le lien entre les troubles du sommeil à l’adolescence et le développement de conduites à risque à l’âge adulte. Mais nul n’avait scruté les répercussions des lacunes de sommeil des enfants sur les addictions des adultes.

186 jeunes hommes

Pour ce faire, les auteurs ont sélectionné 186 jeunes hommes qui avaient intégré à l’âge de 11 ans une cohorte pour une étude longitudinale sur le sommeil des enfants. Ils ont donc retrouvé ces personnes, qu’ils ont interrogées à l’âge de 20 ans, puis à 22 ans, sur leur consommation d’alcool et de cannabis.  
A travers ces interrogatoires, et après avoir écarté les facteurs confondants (statuts socioculturels…), les chercheurs ont pu établir une association entre la durée et la qualité du sommeil à 11 ans et l’émergence de conduites addictives à 20 et 22 ans.

 

Usage problématique

Dans le détail, ils ont pu constater qu’un manque de sommeil, ou un sommeil de mauvaise qualité, était associé à une consommation plus précoce, plus répétée et plus abusive d’alcool.

Quant au cannabis, les troubles du sommeil étaient associés à une consommation plus importante et à un surrisque d’intoxication, mais n’avaient pas d’effet sur l’âge auquel était consommé le premier joint.

Les auteurs soulignent ainsi l’importance du sommeil des enfants pour prévenir les conduites addictives. Ils appellent à des travaux complémentaires pour mieux comprendre la nature de ce lien.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité