Publicité

QUESTION D'ACTU

Nouvelle-Zélande, Australie…

Cancer de la peau : les pays les plus touchés

INFOGRAPHIE - Le cancer de la peau tue une personne toutes les 10 minutes. Tous les pays ne sont pas égaux : certains sont plus à risque, d'autres subissent plus de décès.

Cancer de la peau : les pays les plus touchés AndreyPopov/epictura

  • Publié 13.07.2016 à 15h38
  • |
  • |
  • |
  • |


A l’évocation du cancer de la peau, l’Australie est le premier pays qui émerge dans de nombreux esprits. Partiellement à tort, selon une étude menée par la plateforme de conseil Derma.plus : la société vient de publier une évaluation des cancers dans le monde. Les Etats les plus affectés ne sont pas ceux où on meurt le plus, nous rappellent ces travaux.

Suède et Norvège dans le top 5

Certaines populations sont plus exposées que d’autres aux tumeurs de la peau : les phototypes clairs, c’est-à-dire chaque individu ayant la peau, les cheveux ou les yeux clairs. Les zones où la population correspond en majorité à ces critères comptent donc davantage de cas de cancer par habitant. Mais un autre facteur entre en ligne de compte : l’impact des rayons UV.

C’est donc en Nouvelle-Zélande et en Australie – où la population blanche est issue d’une immigration britannique – que les cas sont les plus nombreux. Les pays scandinaves figurent aussi en bonne position : Suède et Norvège font partie du top 5. La France, elle, figure en 18e position de ce classement.

Le Nigéria en tête de la mortalité

Mais les pays les plus touchés ne sont pas ceux où les cancers cutanés sont les plus nombreux. Ce paramètre dépend des investissements consentis pour traiter les patients qui développent une tumeur. Dans ce domaine, les pays développés sont sans surprise très avantagés. La somme allouée pour un patient en Suède représente celle attribuée à 300 personnes au Bangladesh.


L’accès au traitement, le revenu personnel influencent aussi la mortalité. Ce sont donc le Nigéria, le Pakistan et la Chine qui s’en sortent le moins bien. Dans le pays africain, la part de décès est cinq fois plus élevée qu’en Australie. En France, après un diagnostic est de 19 % des patients décèdent.

Ces observations montrent bien à quel point la prise en charge est importante mais aussi le rôle crucial de la prévention. Car une personne décède toutes les 10 minutes d’un cancer cutané dans le monde. Les autorités sanitaires ont beau appeler la population à s’abriter du soleil et utiliser de la crème solaire, ces conseils ne sont pas toujours bien suivis.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité