Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage Odoxa pour la MNH

Téléphone portable : les Français s'inquiètent

4 Français sur 10 s'alarment au sujet des possibles risques liés à l'utilisation du téléphone portable. Ils sont aussi nombreux à prendre des mesures de précaution.

Téléphone portable : les Français s'inquiètent stockasso/epictura

  • Publié 09.06.2016 à 21h09
  • |
  • |
  • |
  • |


Cancers, troubles du sommeil et de la fertilité, accidents de la route… Ces dernières années, les études se sont multipliées sur les risques associés à l’usage du téléphone portable. D’autres se sont montrées plus rassurantes. Mais qu’en pensent les Français ? Selon le dernier Carnet de santé des Français, réalisé par l’institut Odoxa et la MNH (1), ils se montrent plutôt inquiets vis-à-vis de cet outil qui fait désormais partie du quotidien.

Les femmes plus inquiètes

Deux Français sur trois s’estiment bien informés sur les différents travaux qui font état des risques liés au téléphone portable. Une information semble-t-il anxiogène puisque 40 % d’entre eux expriment de l’inquiétude au sujet de ce dispositif. Les populations qui l’utilisent souvent sont les plus alarmées, ainsi que la population considérée « à risque ».


Les femmes semblent se préoccuper davantage des méfaits de leur téléphone mobile que les hommes : elles sont 43 % à exprimer des doutes contre 35 % des sondés masculins. Les jeunes, qui utilisent davantage le portable, s’inquiètent plus que leurs aînés.

Des appels moins longs

Les Français sont donc prêts à agir pour réduire les risques qu’ils perçoivent. La moitié d’entre eux affirment prendre des mesures en ce sens. Elles consistent principalement à utiliser le kit mains libres, à réduire la durée des conversations et à ne pas porter le téléphone près des zones sensibles du corps – les organes génitaux par exemple.

Dans ce domaine, les hommes se montrent aussi prudents que les femmes. En revanche, les jeunes se relâche, puisqu’un peu plus d’un tiers d’entre eux prennent des précautions contre 55 % des plus de 65 ans.


Si les effets du smartphone sur la qualité du sommeil sont avérés – la lumière bleue perturbant les rythmes circadiens –, son impact sur la reproduction et sur les cancers reste encore très débattu.

 

(1) Sondage réalisé par l’institut Odoxa pour la MNH, Le Figaro et France Inter auprès de 1 033 personnes âgées de 18 ans et plus interrogées

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité