Publicité

QUESTION D'ACTU

Surpoids des ados américains

Publicité : les aliments vantés par les stars ne sont pas sains

Presque tous les produits alimentaires « plébiscités », à travers la publicité par les stars populaires américaines sont mauvais pour la santé.   

Publicité : les aliments vantés par les stars ne sont pas sains Trois chanteuses américaines font la promotion d'un soda - Capture d'écran YouTube

  • Publié 06.06.2016 à 17h38
  • |
  • |
  • |
  • |


Nombreux sont les artistes populaires américains à faire de la publicité pour des marques de sodas sucrés ou encore de fast-food, qui s'adressent aux jeunes. Selon les chercheurs de l’université de médecine de New York, ce type de publicité contribue à l’augmentation alarmante du risque d’obésité et de surpoids chez les enfants et adolescents. Les chercheurs ont observé, parmi les 4700 publicités incarnées par des stars, qu’aucune ne faisait la promotion de produits alimentaires sains.

Les chercheurs de l’université de New York ont examiné des dizaines de publicités diffusées sur une période de quatorze ans. Ils se sont intéressés aux chanteurs populaires américains qui rencontraient le plus de succès chez les jeunes. Les scientifiques ont ensuite catalogué, grâce à une base de données qui centralise toutes les formes de publicité - y compris à la télévision, dans les magazines et à la radio - toutes les pu dans lesquelles apparaissent les stars. Des millions de dollars leur sont proposés pour ces apparitions. 

 

Des produits mauvais pour la santé

Les chercheurs ont alors évalué la valeur nutritionnelle des produits alimentaires. 21 des vingt-six produits alimentaires - soit 81 % - des aliments ont été considérés comme « pauvres en éléments nutritifs ». En bref, mauvais pour la santé.

Face au problème de santé publique de l’obésité chez les adolescents et chez les enfants aux États-Unis, « il est important de sensibiliser l’opinion publique sur la façon dont les entreprises utilisent des célébrités populaires pour commercialiser leurs produits malsains », scande dans un communiqué le Dr Mairie Bragg, auteur principal de l’étude. « Notre recherche a déjà montré que la publicité alimentaire entraîne à la suralimentation, et l’industrie alimentaire consacre chaque année près de 1,8 milliard de dollars pour sa publicité », souligne t-elle.

Bien que, conscientes des risques, de nombreuses entreprises de restauration ont pris l’engagement de ne pas cibler les enfants de moins de douze ans, les adolescents, eux, ne sont pas inclus. « Étant donné le ciblage des adolescents et la quantité d’argent qu’ils dépensent en aliments et en boissons, cet engagement devrait également concerner les adolescents », suggère le Dr Bragg. Les célébrités, elles, devraient également utiliser leur influence pour promouvoir la commercialisation de produits sains. « Elles doivent être conscientes que leur image pourrait exacerber la lutte contre l’obésité », conclut le co-auteur de l’étude, Alysa N.Miller. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité