Publicité

QUESTION D'ACTU

Aux Etats-Unis

Tabagisme : les fumeurs trouvent moins facilement un travail

Les fumeurs ont plus de mal à être employés que les non-fumeurs, selon une récente étude américaine.

Tabagisme : les fumeurs trouvent moins facilement un travail Pix5/vilevi

  • Publié 13.04.2016 à 12h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Tabac et vie professionnelle ne font pas bon ménage. Les fumeurs seraient plus exposés au chômage que les non-fumeurs, selon une étude californienne de la faculté de médecine de Stanford, parue dans la revue médicale JAMA. Sur une année de chômage, les non-fumeurs seraient plus nombreux à être embauchés que les fumeurs. 

Il s’agit de la première étude consacrée au lien entre consommation de tabac et emploi, aux Etats-Unis, où le tabagisme est stigmatisé. 

 

73,4 % des fumeurs se retrouvent sans emploi

Les scientifiques ont suivis pendant un an 131 fumeurs réguliers et 120 non-fumeurs américains, issus de milieux sociaux et ethniques différents.  
« Nous avons constaté que les fumeurs avaient beaucoup plus de mal à trouver un emploi que les non-fumeurs », déclare la Pr Judith Prochaska, principale auteure de l’étude. 

En effet, au terme d’une année d’observation, la moitié des non-fumeurs ( 55,6 %) ont trouvé un emploi, contre seulement 26,6 % des fumeurs. Les non-fumeurs auraient ainsi 33 % plus de chances d’être embauchés.

Les scientifiques se sont également penchés sur les revenus des fumeurs et non-fumeurs lorsqu’ils étaient employés. Et c'est la double peine pour les fumeurs. Non seulement ils trouvent moins facilement un emploi, mais quand c'est le cas, leurs revenus sont moindres. Ils gagneraient 5 dollars de l'heure en moins.


Cause ou conséquence?

Pour les chercheurs, le lien de causalité reste compliqué à établir. Bien que les chiffres démontrent une association significative, l’explication du rapport entre le tabagisme et le chômage reste floue. « On ne sait pas si les fumeurs ont plus de mal à trouver un travail, ou s’ils courent un plus grand risque de perdre leur emploi, ou encore si des non-fumeurs, qui perdent leur emploi deviennent stressés et commencent alors à fumer », explique la Pr Judith Prochaska.
 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité