Publicité

QUESTION D'ACTU

Selon des nutritionnistes

107 aliments à proscrire de son alimentation

8 journalistes et diététiciens ont émis une liste de 107 aliments à bannir des chariots. Trop de sucres ajoutés, de sels, d'additifs. Les causes sont variées.

107 aliments à proscrire de son alimentation -art-siberia-/Pix5

  • Publié 09.04.2016 à 07h46
  • |
  • |
  • |
  • |


Bâtonnets de crabe, galettes aux céréales bio, yaourts allégés, pasta box. La liste des aliments incriminés par un ensemble de journalistes et diététiciens est longue. Dans leur Guide du bon choix au supermarché (1), ils dressent la liste des 107 produits à éviter de poser dans son chariot au moment de faire les courses. En cause : une composition qui laisse souvent à désirer sur le plan nutritionnel.

Soupes, légumes en conserve

Ces 8 journalistes et diététiciens ont passé en revue 800 aliments que chacun peut acheter en supermarché. De leur analyse ressort une liste de 323 produits à éviter, dont 107 à tout simplement bannir de ses placards. Une liste bien longue où les récriminations sont variées : certaines références sont trop riches en sel, en sucres ajoutés ou en graisse ; d’autres proposent des extraits de poudre d’ingrédients, du sirop de glucose.

Sans surprise, ce sont les plats préparés qui s’en sortent le moins bien sur ce plan. Entre les soupes où les légumes se font rares et les légumes en conserves bourrés d’additifs, le bilan est sévère. Mais le guide appelle surtout les consommateurs à ne pas tomber dans le piège du marketing.

Des additifs omniprésents

Bio n’est pas synonyme de manger sain, et les produits allégés peuvent contenir d’autres produits dont le profil nutritionnel laisse à désirer. Ainsi, les graisses peuvent être remplacées par des amidons dans les yaourts allégé, l’indice glycémique des produits sans gluten explose. Une dérive déjà pointée par le magazine 60 millions de consommateurs.

Les auteurs pointent aussi des mélanges d’additifs douteux. Parmi eux figurent des colorants, des émulsifiants mais aussi des conservateurs. Ils seraient, explique le guide, néfastes pour la santé. Si cette affirmation reste à démontrer, certains ont en effet été interdits aux Etats-Unis. Le plus souvent ils sont mentionnés par le code E suivi de 3 chiffres. Mais là encore, le guide alerte les consommateurs : de plus en plus, les fabricants auraient tendance à substituer ce code par le nom de l’additif. E1403 devient ainsi amidon modifié sur l’étiquette, attirant moins l’attention.

Sans verser dans l’alarmisme, quelques règles simples permettent d’éviter les pièges. Privilégier les aliments les moins préparés, les produits de qualité et manger varié sont trois solutions qui favorisent une meilleure nutrition.

(1)  Editions Thierry Souccar

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité