Publicité

QUESTION D'ACTU

Retard de développement

Grossesse : le tabagisme induit des modifications de l'ADN du foetus

Fumer pendant la grossesse entraîne des modifications de l'ADN du foetus. Celles-ci favoriseraient un mauvais développement du système nerveux et l'apparition d'un bec-de-lièvre.

Grossesse : le tabagisme induit des modifications de l'ADN du foetus luckybusiness/pix-5

  • Publié 01.04.2016 à 18h24
  • |
  • |
  • |
  • |


« Fumer pendant la grossesse nuit à la santé de votre enfant ». Ce slogan est accompagné d’une inquiétante photo de fœtus sur les paquets de cigarette. Une équipe internationale de chercheurs a mené une méta-analyse publiée dans American Journal of Human Genetics qui apporte de nouveaux arguments en faveur du sevrage tabagique des femmes enceintes. Les résultats indiquent que les produits issus de la cigarette induisent des modifications sur l’ADN à la fois chez la mère, et chez l’enfant.

Les scientifiques ont analysé les profils génétiques de 6 685 nouveaux-nés et de leurs mères, qui étaient identifiées comme non fumeuses, fumeuses régulières ou occasionnelles. Ils ont observé l’altération de 6 073 parties d’ADN chez les enfants des fumeuses, notamment sur des gènes impliqués dans les cancers liés au tabac.

Certains étaient aussi responsables du développement des poumons et du système nerveux, ou liés à l’apparition du bec-de-lièvre. « Beaucoup d’entre eux étaient liés à des processus de développement », rapporte Bonnie Joubert, épidémiologiste au National Institute of Environmental Health Sciences (NIEHS), et auteur principale de l’étude.

Méthylation de l’ADN

L’influence du tabac sur l’apparition du bec-de-lièvre était jusqu’alors assez controversée. Des études avaient montré qu’il pouvait être favorisé, sans pour autant fournir d’explication. « Nous savions déjà que le tabagisme était lié à l’apparition d’une fente labiale et palatine, mais nous ne savions pas pourquoi, explique Stephanie London, co-auteur de l’étude et collègue du Dr Joubert au NIEHS. La méthylation pourrait être impliquée d’une manière ou d’une autre dans le processus. »

La méthylation est un processus épigénétique par lequel un mécanisme chimique modifie l’expression d’un gène. Pour les grossesses chez les fumeuses, on assiste à « une exposition sanguine au tabac : le fœtus ne respire pas la fumée, mais les mêmes substances passent par le placenta », ajoute le Dr London.

Cet article est le premier d’une série d’études du Pregnancy and Childhood Epigenetics (PACE). Ce consortium international d’équipes scientifiques étudie l’influence de nombreux facteurs comme le poids des femmes enceintes, leur consommation d’alcool ou la pollution atmosphérique sur les marqueurs épigénétiques des enfants, et ses conséquences sur la santé des enfants.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité