Publicité

QUESTION D'ACTU

Méta-analyse

Aliments bio : le lait et la viande sont plus riches en oméga 3

Oméga 3, vitamine E, iode… La liste des nutriments apportés en suppléments par les aliments bio est longue. Le profil nutritionnel de ces produits serait ainsi bien meilleur.

Aliments bio : le lait et la viande sont plus riches en oméga 3 Martin Lee / Rex Featur/REX/SIPA

  • Publié 16.02.2016 à 15h32
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour l’environnement, le bien-être de l’animal, ou encore mieux se nourrir… Les raisons qui motivent les Français à se tourner vers les aliments issus de l’agriculture biologique sont nombreuses. Près de 7 % d’entre eux mangent d'ailleurs bio au quotidien. Bien leur en prend : lait et viande bio contiennent davantage d’acides gras essentiels et d’antioxydants que leurs équivalents de l’agriculture traditionnelle. C’est le résultat de deux méta-analyses parues dans le British Journal of Nutrition.

Plus d’oméga 3

De cette prolifique revue de la littérature – 196 études sur le lait et 67 études sur la viande – émerge une différence réelle entre les produits issus des agricultures conventionnelle et biologique. Dans le second cas, on trouve 50 % d’oméga-3 de plus dans les échantillons. Or, ces acides gras sont associés à une réduction des maladies cardiovasculaires et une amélioration des paramètres neurologiques.

L’intérêt du lait et de la viande bio, est qu’ils augmentent les apports en ces acides gras essentiels sans accroître ceux en calories, ou en graisses saturées. Un régime particulièrement alléchant dans le cadre d’un régime occidental carencé. « L’Agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) recommande de doubler les apports, précise Chris Seal, co-auteur des publications. Mais trouver ces acides gras est difficile. Notre étude suggère que passer à une alimentation biologique permettrait d’améliorer les apports en ces nutriments essentiels. »

Taux d'iode contrôlé

Il n’y a pas que sur le plan des omégas 3 que le bio se montre appétissant. Lait et viandes issus de ce type d’agriculture sont plus riches en certains minéraux et antioxydants essentiels. Ils contiennent par exemple plus de vitamine E et de caroténoïde.

Ce profil plus « riche » s’explique par le mode d’alimentation et d’élevage des animaux, selon les auteurs. Le bétail est nourri à l’herbe, vit en extérieur, ce qui favorise le développement de nutriments bénéfiques.

Mais tout n’est pas bon à prendre dans le régime tout bio. Le lait contient également 74 % d’iode en plus. Au Royaume-Uni, où le sel de table n’est pas enrichi en cet élément, cela ne pose pas de problème. Mais en France, c’est le cas. Le consommateur est donc invité à la prudence. L’EFSA a pris les devants et limité le taux autorisé d’iode dans l’alimentation du bétail : il est passé de 5 à 2 mg par kilogramme de nourriture.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité