Publicité

QUESTION D'ACTU

Étude chez la souris

Grossesse : la e-cigarette ne serait pas inoffensive pour le fœtus

L'exposition in utero à la vapeur d'e-cigarette modifierait l'expression de nombreux gènes, liés notamment au développement cérébral, selon une étude américaine.

Grossesse : la e-cigarette ne serait pas inoffensive pour le fœtus Dan Henry/AP/SIPA

  • Publié 14.02.2016 à 13h45
  • |
  • Mise à jour le 16.02.2016 à 16h00
  • |
  • |
  • |


Le débat scientifique sur les bienfaits et les dangers de la e-cigarette n’en finit pas de faire couler de l’encre. La dernière étude en date concerne les éventuels dommages causés au fœtus par une consommation régulière de e-cigarette. 

Présentés lors du congrès annuel de l' American Association for the Advancement of Science (AAAS) à Washington, les travaux de l'équipe de Judith Zelikoff suggèrent que l’inhalation de e-liquides par la femme enceinte pourrait nuire au développement cérébral du fœtus.
Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont exposé 3 heures par jour des souris gestantes à de la vapeur de e-cigarette (de marque Blu®). Des liquides sans et avec nicotine (16mg/ml) ont été testés. Les scientifiques ont ensuite comparé l'expression de nombreux gènes dans le tissu cérébral des souriceaux nés de mères exposées, ou non, à ces vapeurs.

Des risques même sans nicotine

Dans un résumé de ces travaux, consulté par Pourquoidocteur, les scientifiques expliquent que l'expression de près de 2600 gènes était perturbée chez les souriceaux mâles et femelles dont les mères avaient été exposées à des vapeurs de e-cigarette, dont les liquides ne contenaient pas de nicotine. Une partie de ces gènes sont connus pour leur rôle dans différentes fonctions cognitives, telles que la mémorisation ou l'apprentissage. Les auteurs en concluent que l'exposition à la vapeur de e-cigarette peut « potentiellement conduire à des neuropathies chroniques ». « Ce que les gens ne réalisent pas, c’est que même sans la nicotine, la e-cigarette libère de nombreux produits toxiques », a commenté le Dr Zelikoff.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Eviter toutes les cigarettes

Si la vapeur de e-cigarette contient bien moins de substances nocives que la fumée de cigarette, les chercheurs rappellent tout de même que certains produits toxiques peuvent être présents. C'est le cas notamment de l'acroléine, composé chimique utilisé pour la fabrication de matières plastiques ou de parfums qui irrite les muqueuses et le système respiratoire. En cas de chauffage trop important du e-liquide, du formol peut également se former.

Les femmes enceintes doivent-elles donc bannir la vapoteuse, comme le préconisent les auteurs de l’étude ? Si cette question mérite d’être approfondie par d’autres études menées sur des humains, la British fertility society a d'ores et déjà pris position. Par précaution, elle recommande aux femmes enceintes d'éviter la consommation de cigarettes, classiques ou électroniques, pendant toute la durée de leur grossesse. « Si la e-cigarette permet à certaines personnes d'arrêter de consommer des cigarettes classiques, il ne faut pas perdre de vue que de nombreux produits sont quand même inhalés, dont certains peuvent avoir des effets néfastes sur la santé, la fertilité, et une personne non-consentante : le bébé », a ainsi justifié Adam Balen, président de la société savante au média Skynews.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité