Publicité

QUESTION D'ACTU

Consommation d'alcool

Surpoids : les vacances se paient sur la balance

Une étude américaine démontre que les vacances favorisent la prise de poids. Des kilos très difficiles à perdre ensuite et qui exposent au phénomène d'obésité "insidieuse".

Surpoids : les vacances se paient sur la balance CROPIX/SIPA

  • Publié 09.02.2016 à 18h03
  • |
  • |
  • |
  • |


Se livrer aux douceurs du farniente, c'est l'attitude choisie par bon nombre de personnes durant leurs vacances. Cette oisiveté à laquelle on prend plaisir se paye pourtant au prix fort s'agissant de la ligne. C'est en effet ce que montrent des travaux de l'Université de Géorgie (États-Unis) publiés récemment dans la revue Physiology and Behavior.

Relayée par Le Parisien, l'étude a été menée sur 122 volontaires, âgés de 18 à 65 ans (32 ans de moyenne), tous partis en vacances de une à trois semaines. Durant le protocole, les scientifiques mesuré différents paramètres (taille, poids, IMC, rapport taille-hanche, pression artérielle) une semaine avant leur congé, une semaine après et six semaines plus tard.

 
Et se prélasser au soleil fait indéniablement prendre du poids. Les données montrent en effet que 61 % des participants ont pris du poids pendant cette période de repos, en moyenne 0,7 livre soit l'équivalent de 300 grammes. Cela malgré le fait que les participants augmentaient leur activité physique en vacances.
Plus surprenant, l'« effet vacances » semble perdurer puisque au terme des six semaines d'observation, les vacanciers avaient pris 0,9 livre, soit 400 grammes.

 

L'alcool en cause

Nous ne sommes cependant pas tous égaux devant la balance. Les résultats rapportés montrent de grandes disparités entre les participants, certains prenant jusqu'à trois kilos, alors que d'autres perdaient du poids.
Au final, les scientifiques pensent que ces résultats illustrent bien le problème de « l'obésité insidieuse, dans laquelle on ne prend que quelques grammes, mais sur une longue période, les kilos s'accumulent. Et cette prise de poids peut contribuer à des problèmes de santé par la suite », alerte Jamie Cooper, principal auteur de l'étude, dans des propos rapportés par Relaxnews.

Comme explication à cette prise de poids, le chercheur cite en premier lieu l'alcool consommé en vacances. « Les participants à l'étude buvaient en moyenne huit verres par semaine avant leur congé mais leur consommation augmentait jusqu'à 16 verres en moyenne pendant leurs vacances », rapporte le professeur.
Il a précisé que malgré la prise de poids, les vacances entraînent également des bienfaits sur la santé des sujets. Ces derniers enregistraient un niveau moindre de stress et une petite baisse de la tension, et ce même au terme des six semaines de suivi. Pourtant, face à ces dangers des vacances, il faut souligner que des destinations sont plus à risques que d'autres.

Le palmarès des destinations qui font grossir

Un site de voyages a publié récemment le classement des destinations mauvaises pour la ligne. Résultat, la destination de vacances où les touristes sont les plus susceptibles de prendre du poids est la République dominicaine, suivie de Marmaris en Turquie. Viennent ensuite Cancún (Mexique) en troisième position, la Jamaïque (Caraïbes) en quatrième et enfin Majorque dans les Îles Baléares (Espagne) en cinquième position. Côté balance, les 44 % de sondés qui ont reconnu avoir pris du poids ont grossi, en moyenne, de 4 kilogrammes !

Enfin, l'enquête a également montré que plus d'un quart des sondés avaient pour leur part perdu du poids en vacances. Ceux-là se sont, en moyenne, délestés de 2,7 kilos.  Et si vous voulez arriver à ce résultat, privilégiez dans ce cas la « Grosse Pomme » New York (Etats-Unis) qui porte décidément bien son nom, ou Bali (Indonésie). Suivent Phuket (Thaïlande) 3ème, Tenerife (Espagne) 4ème, et Rome 5ème.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

 

Un souvenir dont on se passerait bien...

Posté par Pourquoidocteur sur mardi 9 février 2016
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité