Publicité

QUESTION D'ACTU

Appel à la vaccination

Méningite C : 4 décès dans trois départements

1 adolescent est décédé d’une infection invasive à méningocoque de groupe C dans le Rhône et 3 dans l’Allier et la Creuse.

Méningite C : 4 décès dans trois départements SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 19.12.2015 à 08h13
  • |
  • |
  • |
  • |


La vigilance est renforcée en Rhône-Alpes. Un collégien est décédé d’une infection invasive à méningocoque de groupe C à l’Arbresle (Rhône), a annoncé ce 17 décembre l’Agence Régionale de Santé (ARS). Il avait été hospitalisé en urgence dans la journée à cause de ses symptômes.Les élèves, qui ont été en contact direct et prolongé avec l’adolescent dans les 10 jours, ont été identifiés, et placés sous antibiotiques.
Mais l’Agence rappelle que deux autres cas, sans lien, ont été identifiés fin octobre à l’Arbresle set à Saint-Pierre-la-Palud, ville voisine.

Une surveillance accrue a donc été mise en place dans le secteur. La vaccination est également encouragée chez les personnes de 12 mois à 24 ans vivant à l’Arbresle, Saint-Pierre-la-Palud, Saint-Bel et Savigny, afin de limiter la circulation du méningocoque.

Dans le même temps, l’ARS du Limousin a signalé la détection de 4 cas d’infections invasives à méningocoque de groupe C – dont 3 ont entraîné un décès – au cours des deux derniers mois. « La survenue de ces cas dans un intervalle de temps limité et dans 2 départements limitrophes fait craindre l’installation de cette souche dans le secteur géographique correspondant à ces deux départements. » Là aussi, la vaccination est particulièrement recommandée.

La méningite en bref

La méningite est une maladie bactérienne, virale ou parasitaire qui se caractérise par l'inflammation des méninges. Mortelles dans 10 % des cas, les formes bactériennes peuvent être causées par les méningocoques, les pneumocoques ou haemophilius influenza. Cette dernière n’existe presque plus en France, grâce à l’efficacité du vaccin qui la combat.

La vaccination constitue à ce jour l’élément clé de la prévention de la méningite. Différents types de vaccins ont été élaborés. Depuis 2010, le vaccin contre le méningocoque C n’est pas obligatoire mais il reste recommandé pour les enfants de 12 mois. Un rattrapage jusqu’à 24 ans est ensuite possible. La couverture vaccinale reste toutefois insuffisante : 60 % des enfants et 5% des jeunes adultes étant vaccinés contre les méningocoques C.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité