Publicité

QUESTION D'ACTU

Effet

Réchauffement climatique : un possible impact sur la natalité

L’excédent de journées plus chaudes aurait une répercussion sur le taux de natalité, un peu moins d’une année après, avance une étude américaine.

Réchauffement climatique : un possible impact sur la natalité PureStock/SIPA

  • Publié 08.11.2015 à 14h58
  • |
  • |
  • |
  • |


Allons-nous payer les températures élevées de ce mois de novembre en août prochain ? Possible, si l'on en croit une récente étude américaine. Ces travaux suggèrent en effet que des épisodes de chaleur pourraient provoquer une baisse du nombre des naissances, dans les 8 à 10 mois suivants. Un effet de plus du réchauffement climatique qui intervient à quelques semaines du début de la grande conférence mondiale sur le climat, COP21.


Déclin des naissances

L'étude a été publiée par le Bureau national de recherche économique (National Bureau of Economic Research, NBER), organisme privé américain consacré aux sciences économiques. Intitulée comme un clin d’œil « Peut-être le mois prochain ? », elle s’est intéressée à voir si les chocs sévères de température pouvaient être corrélés à la fertilité. Pour ce faire, elle a examiné les données climatiques ainsi que le taux de natalité aux Etats-Unis entre 1931 et 2010.

Ainsi, à l’année, les journées additionnelles excédent 80 °F (26,7 °C) seraient responsables d’un large déclin des naissances huit à dix mois après. Ce déclin est suivi par une reprise partielle des naissances dans les quelques mois suivants, suggérant que les populations peuvent réduire l’impact des chocs climatiques sur la fertilité en déplaçant le mois de conception. « Cet ajustement dynamique aide à comprendre le déclin des naissances au printemps, suivi d’une croissance conséquente en été », précisent les auteurs de l’étude.


Une incidence dans le temps

Les chercheurs attirent cependant l’attention sur le fait que ce rebond ne serait pas toujours suffisant pour combler le creux induit précédemment. À terme donc, l’augmentation des températures dans le monde pourrait avoir une incidence sur la natalité globale.

La fertilité cependant, se définit comme l’aptitude à la procréation et dépend donc de multiples facteurs. Cette étude n'explique pas sur quel paramètre en particulier le réchauffement climatique pourrait avoir un effet. Les températures plus élevées modifient-elles les comportements sexuels, ou les processus biologiques de la reproduction ? D'autres travaux seront nécessaires pour le savoir. En attendant, les auteurs proposent une parade simple : ils suggèrent que l’utilisation de la climatisation pourrait contrebalancer une partie des impacts du climat sur le nombre de naissances !

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité