Publicité

QUESTION D'ACTU

Nouvelles normes mondiales de l'OMS

SIDA : deuxième cause de mortalité chez les adolescents

De nouvelles normes mondiales pour améliorer la qualité des soins de santé pour les adolescents viennent d'être élaborées par l’OMS et l’ONUSIDA.

SIDA : deuxième cause de mortalité chez les adolescents DESRUS BENEDICTE/SIPA

  • Publié 08.10.2015 à 18h45
  • |
  • |
  • |
  • |


C'est une triste nouvelle. Malgré les efforts consenties ces dernières années, le sida reste la première cause de mortalité chez les adolescents en Afrique et la deuxième dans le monde ! Face à ces chiffres inquiétants, les autorités sanitaires ont décidé de réagir ce jeudi. Elles viennent de publier de nouvelles normes mondiales sur la qualité des services de santé destinés aux adolescents (1). Élaborées par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’ONUSIDA (2) elles visent à aider les pays « riches ou pauvres » à améliorer la qualité des soins de santé dispensés aux 10-19 ans.

Un développement physique et émotionnel rapide

Pour les élaborer, les deux organisations sont parties du postulat suivant : « les adolescents constituent un groupe unique, en phase de développement physique et émotionnel rapides, mais ils sont souvent dépendants de leurs parents ou de leurs tuteurs ».
Les nouvelles normes mondiales recommandent donc des services plus à l’écoute de leurs besoins, « en proposant des consultations gratuites ou peu coûteuses, et en mettant à disposition des informations sanitaires médicalement exactes et adaptées à leur âge », est-il écrit dans un communiqué de presse.

Elles soulignent aussi le besoin des adolescents de pouvoir accéder aux services sans devoir obligatoirement prendre rendez-vous ou obtenir le consentement des parents, tout en étant assurés que les consultations resteront confidentielles et qu’ils ne seront pas victimes de discriminations.

« Si nous voulons garder les adolescents en bonne santé, nous devons les traiter avec respect », explique le Dr Anthony Costello, directeur du Département Santé de la mère, du nouveau né, de l’enfant et de l’adolescent à l’OMS. « Les adolescents sont particulièrement vulnérables à certains problèmes de santé. Les 3 premières causes de mortalité dans cette tranche d’âge sont les accidents de la route, les maladies liées au sida et le suicide », rappelle-t-il.

Apprendre à se protéger du VIH

Un constat qui choque le Dr Mariângela Simão de l’ONUSIDA. Cette spécialiste martèle que « tous les adolescents, y compris dans les populations clés, ont le droit d’être informés et de bénéficier de services leur donnant les moyens d’agir et de se protéger du VIH ». 
« Surtout que l’adolescence est souvent le moment où l’on adopte des comportements essentiels qui auront des répercussions sur la santé à l’avenir », fait-elle remarquer. Pour cette spécialiste, le secteur de la santé doit aider les gens à développer des habitudes saines dès l’adolescence. 
Au-delà de la prévention contre le sida, le but de cette nouvelle politique consiste également à diminuer le nombre de gens malades à cause de leur consommation de tabac ou d’alcool ou de la façon dont ils mangent ou font de l’exercice. 


L'urgence à former les personnels de santé

Et il y a urgence à entamer ce travail de prévention, d'après le Dr Valentina Baltag, experte de la santé de l’adolescent à l’OMS, car aujourd'hui, dans certains pays, « un citoyen sur cinq est un adolescent ». Un chiffre important qui ne change pourtant pas les mentalités puisqu'elle fait aussi remarquer que la plupart des étudiants dans les écoles de médecine ou d’infirmiers passent leurs diplômes « sans avoir la moindre idée des besoins spécifiques des adolescents en matière d’accès aux soins de santé ». « C’est inacceptable », insiste-t-elle.

Les nouvelles normes de l'OMS et l'ONU  demandent donc de prendre un ensemble de mesures incluant des services d’information, de conseil, de diagnostic, de traitement et de soins, « allant au delà de l’accent traditionnellement mis sur la santé sexuelle et reproductive ».
Une bonne nouvelle pour terminer, « plus de 25 pays à revenu faible ou intermédiaire ont déjà adopté des normes nationales pour améliorer les services de santé destinés aux adolescents », conclut l'OMS.

(1) Les « Global Standards for quality health care services for adolescents » s’accompagnent d’un guide de mise en œuvre et d’évaluation qui décrit les mesures concrètes que les pays peuvent prendre pour améliorer les soins de santé destinés aux adolescents.

(2) ONUSIDA est un programme de l'ONU destiné à coordonner l'action des différentes agences spécialisées de l'ONU pour lutter contre la pandémie de VIH / sida

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Principales causes de décès chez les adolescents
1. Accidents de la route
2. VIH/sida
3. Suicide
4. Infections des voies respiratoires inférieures
5. Violence
6. Diarrhée
7. Noyade
8. Méningite
9. Épilepsie
10. Troubles endocriniens, sanguins ou immunitaires

Principales causes de maladie et de handicap
1. Dépression
2. Accidents de la route
3. Anémie
4. VIH/sida
5. Conduites autoagressives
6. Douleurs dorsales et cervicales
7. Diarrhée
8. Troubles anxieux
9. Asthme
10. Infections des voies respiratoires inférieures

Source : Données extraites du Rapport sur la santé des adolescents dans le monde, publié par l’OMS en mai 2014.
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité