Publicité

QUESTION D'ACTU

Paralysé depuis cinq ans

Cerveau : un paraplégique fait quelques pas grâce à des électrodes

Un homme paralysé a marché sur une distance de 4 mètres. Une grande avancée médicale, qui fait intervenir pour la première fois un système d'électrodes.

Cerveau : un paraplégique fait quelques pas grâce à des électrodes University of California, Irvine

  • Publié 26.09.2015 à 07h53
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est une belle victoire pour la science. Après cinq années sans marcher, un paraplégique de 26 ans a pu effectuer quelques pas, sur une distance de quatre mètres. Une prouesse médicale qui a été réalisée grâce à un très sophistiqué dispositif constitué d’électrodes etd’un électroencéphalogramme mesurant l’activité cérébrale.

 

La moelle épinière sectionnée

Le jeune homme avait perdu l’usage de ses jambes à la suite d'un accident : sa moelle épinière avait été sectionnée, empêchant la transmission des messages qui commandent la marche depuis le cerveau.

Une équipe de chercheurs de l’université de Californie, dirigée par le Dr Zoran Nenadic, s’est penchée sur ce cas. Elle lui a proposé un programme d’entraînement avec le dispositif, pendant 19 semaines.

Dans ce système, l’électroencéphalogramme remplace en fait la moelle épinière. Il est capable de transférer les signaux électriques du cerveau du patient jusqu’aux électrodes placées au niveau de ses genoux. Le patient devait simplement exercer son cerveau à donner l’ordre de marcher. Il s’est d’abord entraîné, en contrôlant un avatar virtuel, puis en conditions réelles.

 

Source: University of California, Irvine

 

Une nouvelle option moins contraignante

En France, l’Association des Paralysés de France dénombre 5 000 nouveaux cas de tétraplégie et de paraplégie tous les ans. Ce système pourrait bien leur redonner espoir, car il présente des avantages par rapport aux exosquelettes utilisés avec succès par le passé. Plus intuitif, il redonne au cerveau une place primordiale dans le mécanisme de la marche, et constitue une option moins envahissante pour le corps du patient.

Toutefois, le dispositif n'en est pour le moment qu'au stade de test. Il ne permet pas au patient de conserver son équilibre. Celui-ci doit être soutenu lorsqu’il effectue ses premiers pas. De plus, la logistique et les coûts de développement de cette technologie à grande échelle risquent de poser problème.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité