Publicité

QUESTION D'ACTU

Intoxications

E-cigarette : les parents ne protègent pas bien leurs enfants

Les parents sous-estiment le risque que constituent les flacons d’e-liquide pour leurs enfants.

E-cigarette : les parents ne protègent pas bien leurs enfants CC BY 2.0 Lindsay Fox

  • Publié 29.08.2015 à 17h42
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour tous les fumeurs, la cigarette électronique est une bouffée d’« oxygène ». Bien moins toxique que son homologue classique, elle permet de vivre son addiction à la nicotine de manière bien plus sûre et sereine… sous réserve de prendre quelques précautions vis-à-vis des enfants.

La nicotine dangereuse à haute dose

Car, comme son nom l’indique, le liquide nicotiné utilisé dans les cigarettes électroniques, ou "e-liquide", contient de la nicotine, à doses plus ou moins importantes : de 0 à 20 ml par mg, selon la législation européenne. Or la nicotine possède des effets neurotoxiques à haute dose, et peut même s’avérer, encore que très rarement, létale chez les jeunes enfants.

Une étude de l’université de Saint-Louis (Missouri), réalisée sur 658 parents, a montré que ceux-ci avaient parfois tendance à sous-estimer ce risque. Dans les foyers adeptes du vapotage, près des trois quarts des parents connaissaient le risque d’ingestion d’e-liquide. Mais seul un tiers d’entre eux avaient conscience que qu'un simple contact avec la peau peut s’avérer dangereux.

Les parents sous-estiment les risques

Il peut donner lieu à une intoxication, la nicotine pouvant traverser l’épiderme – c’est le principe du patch à la nicotine. Par ailleurs, dans 36 % des foyers utilisateurs, les parents ne prenaient pas de mesures suffisantes pour protéger leurs enfants, les flacons étant souvent simplement conservés dans un tiroir, un sac à main ou même (dans 13 % des cas) directement accessibles.

« Ce sont des risques largement évitables, mais puisque l’usage de cigarettes électroniques est relativement récent, beaucoup de gens – et même de pédiatres – ne sont pas au courant des risques ou des mesures à prendre pour protéger les enfants », explique Jane Garbutt, professeur de pédiatrie à Saint-Louis et premier auteur de l’étude.

Conserver les flacons à l'abri

Pour éviter tout risque d’intoxication, il convient donc de maintenir les flacons d’e-liquide hors de portée des enfants, en les plaçant dans un tiroir fermé à clé, par exemple. Les bouchons avec sécurité enfant, obligatoires en Europe, constituent également une protection efficace.

Aux Etats-Unis, où la concentration maximale des e-liquides n’est pas réglementée, la cigarette électronique donne lieu à plusieurs centaines de cas d’empoisonnement par an. La moitié d’entre eux concernent des enfants de moins de cinq ans, dont un cas de décès à New York en 2014.

Nausées et vomissements

Lorsqu’elle survient, une intoxication à la nicotine donne lieu à des nausées, des vomissements, une nervosité générale, voire une accélération du rythme cardiaque et des difficultés respiratoires. Il faut alors impérativement appeler le centre antipoison.
Les adultes sont bien sûr concernés, mais leur corpulence rend peu plausible l’absorption accidentelle d’une dose létale (il faudrait avaler plusieurs flacons).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité