Publicité

QUESTION D'ACTU

En cours de développement

Une pilule contraceptive pour les hommes en 2018

Une solution contraceptive masculine, sous forme d’un gel efficace pendant plusieurs années, est actuellement en cours d’expérimentation chez des primates aux Etats-Unis.

Une pilule contraceptive pour les hommes  en 2018 Capture d'écran / Parsemus Foundation

  • Publié 21.06.2015 à 19h53
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis longtemps, l’idée d’une contraception équivalente à celle de la pilule, mais destinée aux hommes, fait fantasmer. Mais aujourd’hui, la pilule masculine fait bien partie du concret. Du nom de Vasalgel, une pilule contraceptive masculine actuellement en cours de développement fait de nouveau parler d'elle. Elle poursuit sur sa bonne lancée et devrait être approuvée prochainement par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA).


Efficacité durable et réversibilité

Le mot de pilule n’est d’ailleurs pas approprié, ce nouveau mode de contraception à l'essai étant un polymère appelé Risug, qui se présente sous forme d’un gel. Le gel serait injecté sous anesthésie locale au niveau le scrotum (la poche qui entoure les testicules), pour atteindre les canaux déférents, qui permettent d’acheminer les spermatozoïdes jusqu’aux testicules.
Le gel agit en bloquant l’arrivée du sperme jusqu’à sa destination finale. Pour autant, l’éjaculation n’est pas empêchée ; seulement, elle ne contient pas de spermatozoïdes. La durée d'action serait de dix ans. À la différence de la vasectomie (où les canaux déférents sont coupés) qui est une méthode de contraception irréversible, le gel peut être dissous par une intervention inverse – même plusieurs mois ou années après.


Essais cliniques chez l’animal

À l’origine de cette potentielle révolution dans le secteur de la contraception, se trouve une Fondation à but non lucratif : la Parsemus Foundation. Cette dernière a indiqué être en cours d’essais cliniques chez l’animal, notamment les primates non humains. Les résultats devraient être connus d’ici la fin de l’année. Quant aux essais cliniques, ils devraient débuter d’ici la fin de l’année 2015 ou en 2016, prévoit la Fondation, pour une commercialisation d'ici 2018. Encore un peu de patience avant qu’hommes et femmes soient égaux devant la contraception.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité