Publicité

QUESTION D'ACTU

D'après huit études

Le stress au travail ne favorise pas la prise de poids

Des chercheurs européens brisent les idées reçues et affirment que le stress professionnel n'est pas forcément un facteur de prise de poids. 

Le stress au travail ne favorise pas la prise de poids Martin Lee/REX/REX/SIPA

  • Publié 05.06.2015 à 18h55
  • |
  • |
  • |
  • |


De nombreuses études ont accusé le stress d’être à l’origine du surpoids,voire de l’obésité chez certaines personnes. Or, à en croire ces nouveaux travaux européens menés conjointement par des chercheurs de l’université de Londres et d’Helsinki, le stress et l’anxiété, en particulier au travail, ne seraient pas des facteurs favorisant les grignotages et les troubles de l’alimentation.

Les travaux ont en fait porté sur les données issues de huit études scientifiques déjà publiées sur ce thème. Toutes concernaient au moins 60 000 salariés ayant rapporté un niveau de stress élevé sur leur lieu de travail. Les chercheurs avaient également pris le soin de peser chaque individu avant de commencer l’enquête. Les résultats, publiés dans la revue Journal of Obesity, montrent que ces huit études n’ont jamais pu démontrer le lien qui existe entre prise de poids et stress professionnel. Les chercheurs ont même pu constater que les employés dont le stress diminue ne perdent pas de poids proportionnellement à cette baisse.  


Le stress, mais sous certaiens formes 

En revanche, l’un des groupes de volontaires ayant pris du poids était en majorité composé d’hommes et femmes dont la situation professionnelle avait évolué les semaines précédentes. Le plus souvent, ces individus passaient d’un statut professionnel calme à une vie plus mouvementée, souvent liée à un nouveau poste par exemple.
Selon les chercheurs, l’incidence du stress ferait bien moins prendre de poids que l’altération du niveau de stress. La pression liée aux changements de postes serait donc le facteur décisif d’une prise de poids. L’étude affirme même que cette prise de poids est de plus en plus visible au fur et à mesure que les échelons d’une entreprise sont gravis.

En revanche, les chercheurs affirment que ces données doivent encore être étudiées et affinés afin de comprendre les mécanismes qui poussent les employés stressés à grignoter un peu trop. En attendant, l’étude conseille de réfléchir à des moyens d’installer le bien-être en entreprise pour que les employés ne soient plus soumis à ce problème. En faisant une bonne sieste par exemple ?

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité