Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage auprès de 3 500 personnes

Environnement : les Français boudent l'écologie

L’écologie passionne de moins en moins. Un quart des Français disent ne pas s’intéresser aux questions d’environnement. Une part en progression depuis plusieurs années.

Environnement : les Français boudent l'écologie SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 02.06.2015 à 07h58
  • |
  • |
  • |
  • |


L’environnement ne déchaîne pas les passions en France. Un quart de nos concitoyens ne s’intéressent pas aux problématiques écologiques. C’est le résultat d’un sondage réalisé par la société de services en développement durable GreenFlex, en partenariat avec l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). 3 500 personnes ont été interrogées sur 120 thèmes différents. Le constat est simple : les Français sont de moins en moins verts.

Le désintérêt pour l’environnement a fortement progressé en un an. L’étude 2014 de GreenFlex révélait que 15 % des Français étaient « rétractés. » Cette année, ils sont 23,7 %. Un résultat d’autant plus paradoxal que la loi sur la transition énergétique a été votée ce 26 mai, et que Paris accueille en fin d’année la Conférence sur les changements climatiques.

Source : Infographie GreenFlex

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Peu de Français prêts à faire des sacrifices

En fait, moins d’un sondé sur cinq estime être « très soucieux des problèmes liés à l’environnement. » Autant considèrent qu’une action en faveur de l’environnement n’est intéressante qui si elle fait gagner de l’argent. Là encore, la progression est marquée en un an. C’est donc sans surprise qu’un nombre restreint de personnes se disent prêtes à faire des sacrifices au quotidien pour protéger la planète (41,2 % vs 44,5 %).

Le sondage distingue toutefois trois catégories de Français. Les rétractés sont en majorité des hommes, qui pensent qu'on se soucie trop de l'écologie. Les deux autres groupes se constituent prinicipalement de femmes. Il y a ceux qui demandent un engagement réciproque. Ces personnes, souvent jeunes, sont prêtes à payer plus cher pour des produits de meilleure qualité. Le troisième groupe est formé de sondés qui faisaient déjà des efforts et consentent à en faire davantage. En plus de payer plus cher pour des produits de qualité, ils se disent prêts à modifier leur comportement pour la planète.

Source : Infographie GreenFlex

 

Des gestes éco-responsables simples mais répandus

Les Français sont peu nombreux à se soucier réellement de l'environnement. Mais une majorité d'entre eux a tout de même adopté des gestes éco-responsables. Les deux tiers des sondés reconnaissent pratiquer le tri et le recyclage. Ils sont un peu moins nombreux à limiter leur consommation d'eau (58,5 %) et d'électricité (47,8 %) à domicile. Les personnes interrogées semblent tout de même tenir à leurs sacs plastiques : 53 % seulement ont consenti à limiter leur recours à ce mode d'emballage.

 

Retrouvez l'intégralité de l'étude GreenFlex/Ademe

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité