Publicité

QUESTION D'ACTU

15 minutes d'activité par heure

Les cours de danse ne font pas assez bouger les petites filles

Les cours de danse consacrent trop peu de temps à une activité physique modérée à intense, selon une étude américaine.

Les cours de danse ne font pas assez bouger les petites filles SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 18.05.2015 à 12h55
  • |
  • |
  • |
  • |


Danse classique, moderne jazz, éveil corporel pour les plus petits… La danse est l’une des premières activités choisies par les filles. Les petites danseuses en herbe sont ravies d’enfiler leur justaucorps et les parents sont rassurés d’envoyer leur enfant faire du sport au moins une fois par semaine. Mais mauvaise nouvelle, les fillettes seraient inactives une grande partie du cours, selon une étude parue ce lundi dans la revue Pediatrics.

Menée sur plus de 250 filles âgées de 5 à 18 ans, l’étude montre que pour un cours d’environ une heure, seulement une quinzaine de minutes sont consacrées à une activité modérée à intense. Le reste du cours est partagé entre des étirements et des moments d’écoute durant lesquels les enfants étaient inactifs. Pour James Sallis, l’un des auteurs de l’étude et professeur à l’université de San Diego, « c’est une opportunité ratée pour améliorer la santé des enfants ».

Privilégier le hip-hop au flamenco

D’après les données collectées grâce à un accéléromètre (un appareil qui enregistre les déplacements), les enfants étaient plus actifs que les adolescents durant les cours de danse. Ils ont également noté une différence selon le type de danse pratiqué par les élèves. « Par exemple, le hip-hop figure parmi les activités les plus intenses pour les enfants et les adolescents alors que le flamenco est loin derrière », rapporte Kelli Cain, l’une des auteurs de l’étude.

Par ailleurs, « cette étude montre que seuls 8 % des enfants et 6 % des adolescents atteignent les 30 minutes d’activité recommandées après l’école », indique James Sallis. Au total, ce sont 60 minutes d'activité modérée ou intense qui sont recommandées chaque jour pour les 5-18 ans. Une large majorité de ces jeunes filles est donc loin du compte. 

« Néanmoins, la danse présente d’important bénéfices sociaux, développementaux, culturels et artistiques qui doivent être maintenus et renforcés, tout en augmentant l’activité physique », explique James Sallis. Un point important, car toutes les études le montrent, les filles sont moins actives que les garçons.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité